Santé

Comment ne plus avoir ses règles ?

Nombreuses sont les femmes qui souhaitent ne plus avoir leurs règles, que ce soient pour des raisons personnelles ou médicales. Il existe de nombreuses techniques qui permettent d’y parvenir. De quoi s’agit-il ? Est-ce que ces solutions sont fiables ? Découvrez les réponses dans cet article.

Ne plus avoir ses règles : pourquoi ?

Les raisons qui poussent certaines à ne plus vouloir avoir leurs règles peuvent varier d’une femme à une autre. En effet, il y en a qui souhaitent juste arrêter leurs menstrues pour une courte période tandis que d’autres tentent de s’en débarrasser pour de bon.

A voir aussi : Les questions à se poser avant de faire un implant dentaire

Généralement, les raisons les plus courantes sont les suivantes :

  • Éviter les désagréments et douleurs liés au cycle menstruel,
  • L’envie de ne pas avoir d’enfants,
  • Un événement ou une occasion : mariage, voyage, compétition de sport… (arrêt provisoire).

Arrêter ses règles : les différentes méthodes

Avant tout, il est important de souligner qu’il n’y a aucune méthode totalement fiable pour arrêter vos règles. Bien que la prise de pilules soit la plus efficace, elle a tout de même des conséquences. En outre, la plupart du temps, l’arrêt des règles est un effet secondaire. Mais, il ne s’agit pas de la raison d’être de la pilule.

A lire en complément : Quelle est la position Yin ?

La prise de la pilule contraceptive en continu

Comme nous l’avons dit plus haut, la pilule contraceptive est une bonne méthode pour arrêter vos flux menstruels. Elle se prend pendant 21 jours de suite et après cela, vous devrez enchainer avec la plaquette suivante. Il faut ainsi sauter les 7 dernières pilules car elles contiennent seulement du sucre.

Il y a également la pilule de 91 jours ou pilule à cycle prolongé. Elle est utilisée par les femmes qui veulent stopper les règles. Cependant, en dépit de la prise, il est possible de constater de petits saignements.

Les injections

Vous pouvez aussi vous tourner vers les injections afin d’arrêter vos règles. Dans ce cas, un médicament contraceptif vous sera injecté tous les 3 mois. Chez 60 à 70% des femmes, l’effet secondaire est l’annulation des menstruations. Toutefois, vous pouvez vous retrouver dans l’autre catégorie (sans effets secondaires). En outre, cette solution est susceptible d’entrainer un dérèglement du cycle pendant de longs mois. Par conséquent, vous pouvez avoir du mal à tomber enceinte, même lorsque vous arrêtez les injections.

Les tisanes

Jusqu’à présent, il n’y a pas d’étude qui prouve scientifiquement que certaines plantes permettent l’arrêt des règles ou encore la suppression des cycles menstruels. Néanmoins, de nombreuses personnes affirment qu’il existe des solutions naturelles pour arrêter ou réduire les flux de sang. Apparemment, ces méthodes proviendraient de la médecine autochtone.

Parmi les plantes dont le nom revient le plus souvent, nous pouvons citer les feuilles de framboisier, la menthe pouliot, le fruit du bakula (Inde)… Il y a également la Philadelphia fleabane qui est en quelque sorte une marguerite.   Vous pouvez faire des recherches afin d’en savoir plus.

Une opération chirurgicale

Pour arrêter les règles de manière définitive, il existe des solutions chirurgicales : l’ablation de l’utérus ou l’hystérotomie. Notez cependant que c’est un effet possible mais pas obligatoire. En effet 40% des femmes continuent d’avoir des saignements occasionnels après l’opération, mais moins abondants. Dans tous les cas, les fluctuations du cycle causées par le taux d’hormones seront ressenties.

Vous pouvez aussi choisir l’hystérotomie totale qui concerne l’utérus et les ovaires. Toutefois, c’est une pratique qui n’est recommandée que lorsqu’il y a un problème de santé spécifique. Dans ce cas, elle n’interviendra pas seulement pour stopper les règles.

Avec les solutions existantes, il est possible de choisir de vivre ou non avec ses menstruations. Toutefois, il est impératif de s’entretenir avant tout avec un professionnel de la santé.

Show Buttons
Hide Buttons