Santé

Symptômes hémorroïdes : inconfort ou douleurs en position assise

Rester assis trop longtemps n’est pas bon

« Évitez de manger gras », « évitez de fumer » ou « évitez de boire trop d’alcool » sont des recommandations que nous connaissons bien. Une nouvelle pourrait bientôt les rejoindre avec autant de force sinon plus car ses dommages seraient plus graves encore : « évitez de rester assis trop longtemps ». En effet, toutes les études semblent s’accorder sur ce point. Les plus récentes ont montré que les personnes qui passent quotidiennement un nombre conséquent d’heures assises – 8 à 11 heures par exemple – ont plus de chance de mourir tôt que celles qui sont assises environ 4 heures. Il en va de même pour le taux de mortalité, plus élevé en faveur des premières.

Rester trop longtemps assis entraine donc des effets néfastes. Certains sont plutôt évidents car assez rapidement ressentis – mal de dos par exemple – d’autres sont beaucoup plus inattendus et préoccupants – comme le cancer du colon. Ce qui est sûr c’est que ces effets sont nombreux : problèmes de circulation,  maladies du cœur, ralentissement du cerveau…

Comment faire cependant pour ne pas rester assis trop longtemps étant donné que nous sommes nombreux, et ce de plus en plus, à travailler à longueur de journée dans un bureau et devant un ordinateur ? Quelques solutions existent pourtant pour passer moins de temps assis et ainsi gagner en espérance de vie : réduire le temps passé assis en dehors du bureau, ne pas hésiter au bureau à se dégourdir les jambes et à pratiquer quelques mouvements, faire des réunions debout ou plus radicalement travailler en partie debout.

Quel lien avec les hémorroïdes ?

La position assise et les hémorroïdes sont doublement liées. En effet, la position assise est en quelque sorte à la fois une cause et une conséquence des hémorroïdes – ce n’est bien sûr pas l’unique dans les deux cas.

En effet, la sédentarité au travail peut être à l’origine de l’apparition d’hémorroïdes. Une position assise prolongée exerce sur les veines entourant le rectum une pression perpétuelle et conduit à les épuiser. Une fois des problèmes d’hémorroïdes apparus, certaines personnes éprouvent de vives douleurs en position assise et supportent de moins en moins bien cette position.

Ainsi, on voit comment la position assise est à la fois un élément de prévention et un symptôme des hémorroïdes.  En attendant que cette nouvelle recommandation entre vraiment dans les mœurs, il est important de réagir dès à présent. Ne pas avoir de position permanente et prolongée – autrement dit se lever quelques minutes toutes les heures – peut éviter bien des complications !

Que faire si les hémorroïdes ne passent pas ?

Toutes les hémorroïdes n’empêchent pas de s’asseoir mais certaines, particulièrement douloureuses, rendent cet acte difficile, notamment en cas d’hémorroïdes externes et de thrombose. En fonction du stade des hémorroïdes et après avoir essayé des remèdes naturels – être attentif à ne pas garder trop longtemps une position assise, avoir une alimentation saine et une activité physique –, il est possible qu’une opération soit nécessaire. Dans ce cas-là, il faut se renseigner auprès d’un spécialiste. De nos jours, il existe notamment l’opération avec la méthode THD qui n’est pas douloureuse et qui évite au patient une longue convalescence, parfois compliquée.

Show Buttons
Hide Buttons