Tech

Que signifie LAN : définition de LAN (réseau local )

réseau local LAN

Dans l’univers informatique, il n’est pas rare de rencontrer les termes tels que LAN, WAN, serveur, Ethernet, switch, etc. Chacun de ces mots a certainement une signification. Ce qui retient l’attention dans ce dossier est la définition du sigle relatif au réseau local LAN. En plus de la signification, il importe de connaître d’autres données liées à cette terminologie. Consultez alors ce qui suit pour en savoir plus.

LAN : qu’est-ce que c’est ?

Le sigle LAN renvoie au réseau dit Local Area Network. Vous devez comprendre qu’un réseau n’est rien d’autre que la connexion de deux ou de plusieurs dispositifs informatiques notamment les ordinateurs. Le réseau local LAN couvre juste une petite zone géographique. Lorsque le réseau est étendu, vous entendrez parler de WAN.

A voir aussi : Digitaleo : Le Marketing au bout des doigts !

Par définition, le WAN signifie Wide Area Network. Il s’agit d’un réseau qui couvre un grand territoire. Autrement dit, le WAN a une couverture vaste tandis que celle du LAN est restreinte. Une ville doit nécessairement faire usage du WAN, mais une maison ou une entreprise utilisera au contraire le LAN.

La sécurité des données au niveau de ce dernier n’est pas à remettre en cause. L’utilisateur du réseau informatique LAN doit au préalable agir dans ce sens. Avec le réseau local, les données peuvent être stockées sur un seul serveur.

A découvrir également : 8 choses à éviter sur WhatsApp

Fonctionnement du réseau LAN : que savoir ?

Tous les réseaux LAN fonctionnent grâce à Internet. Les utilisateurs peuvent dans ce cas faire usage du Wi-Fi ou de dispositif Ethernet afin d’avoir accès aux données Internet. Sachez que le point central d’accès à Internet est assuré par un routeur. Au sein d’une entreprise, il est possible de se servir des commutateurs réseau dans le but d’acheminer en bloc toutes les données informatiques.

Dans ce cas, une entreprise peut donc utiliser un switch afin de connecter les dispositifs à Internet. Le switch est souvent équipé de nombreux ports Ethernet. À la maison, vous pouvez juste utiliser un seul routeur pour connecter tous vos dispositifs à Internet. En parlant d’Ethernet, vous devez comprendre qu’il s’agit de toutes les connexions filaires tandis que la technologie Wi-Fi renvoie aux connexions sans fil. Lorsque vous utilisez l’un de ces protocoles, notez que la sécurité de vos données est assurée.

Le réseau local LAN présente-t-il des avantages ?

réseau local LAN

Bien évidemment, le réseau local LAN présente des avantages. Grâce à ce réseau local, il est possible de partager les ressources au sein d’une entreprise. Ici, vous pouvez faire usage d’un même logiciel sur chaque dispositif au lieu d’acheter un programme sous licence distincte. La seconde option est plus onéreuse que la première.

Ensuite, le réseau local LAN permet d’avoir une communication économique et facile. De plus, ce dernier vous permet de centraliser chaque donnée informatique sur un serveur au sein de votre entreprise. Par ailleurs, vous jouirez d’une sécurité de vos données en optant pour un réseau local LAN. Il est impossible d’ignorer l’avantage relatif au partage d’Internet. Avec une seule connexion, tous les utilisateurs peuvent naviguer soit en utilisant un câble/un switch pour Ethernet ou le Wi-Fi.

Quels sont les réseaux LAN qui existent ?

Dans la configuration des réseaux, vous distinguerez deux types de LAN. Il s’agit du réseau Peer to Peer et celui dit Client/serveur. Pour ce qui concerne la première catégorie, notez que celle-ci ne comprend aucun serveur central.

Alors, si vous disposez d’un modem-routeur Ethernet, de deux ordinateurs, d’une imprimante et de deux PC, vous utilisez ainsi le LAN P2P. Dans ce cas, le fonctionnement du LAN est partagé par chaque ordinateur dont vous disposez. Vos postes échangeront des ressources au sein d’eux-mêmes. Ces dernières peuvent être échangées en Ethernet ou en réseau sans fil.

La deuxième catégorie renvoie au LAN dit client-serveur. Ici, retenez que les clients ou les terminaux sont connectés à un serveur central. Dans ce cas de figure, c’est le serveur central qui gère au contraire le trafic ainsi que les fichiers. Il peut également permettre d’accéder aux applications.