Auto

Comment choisir la bonne clé dynamométrique pour son véhicule ?

Le terme clé dynamométrique revient souvent lorsqu’il s’agit de mécanique. Quel est cet outil ? Quels sont les critères pour le choisir ? Voici un dossier qui permettra à tout un chacun de connaître cet outil et de choisir le bon modèle.

Clé dynamométrique : à quoi ça sert ?

Beaucoup de gens préfèrent réaliser des économies en bricolant soi-même. Cependant, les serrages de ces éléments ne se font pas n’importe comment.

En effet, chaque élément mécanique a son propre rôle. De par ce fait, il peut être soumis à une tension plus ou moins forte par rapport aux autres parties du véhicule. Vous l’aurez compris, l’indice de résistance des boulons et des écrous vont varier selon les pièces mécaniques, il en est de même pour le couple de serrage.

La clé dynamométrique sert alors à respecter le couple de serrage idéal recommandé par le constructeur du véhicule. Avec cette clé, vous ne risquez pas de serrer trop fort ou pas assez. Cela va sans dire, l’un ou l’autre de ces scénarios serait dangereux pour vous et votre mécanique. Ainsi, il faut éviter de faire des serrages au hasard pour pouvoir rouler en toute sécurité.

Rappelez-vous : le manuel d’entretien de chaque véhicule stipule clairement le couple de serrage pour chaque boulon et chaque écrou, allant des trains roulants aux fixations du moteur, en passant par les différents accessoires.

Choisir la clé dynamométrique en fonction de l’utilisation

Le type de véhicule que vous entretenez va beaucoup jouer dans le choix de votre clé dynamométrique. En effet, il faut savoir qu’il y a différentes plages de couples de serrage. Il y a les clés dynamométriques à faible couple de serrage, qui sont destinées aux petits assemblages.

Ce sont surtout les véhicules de type moto, scooter ou encore quads qui utilisent ces clés dynamométriques à faible couple de serrage, car ils ne nécessitent pas de serrages importants.

Cela va sans dire, il faut une clé dynamométrique avec une plage de couple de serrage un cran au-dessus pour les automobiles. En effet, les contraintes physiques exercées sur une mécanique automobile sont largement supérieures à celles d’une moto. Il faut donc que les différentes parties mécaniques soient assemblées plus solidement.

Par exemple, les boulons d’une culasse de moteur doivent être serrés à environ 25 Nm, selon le type du moteur et selon le constructeur.

Si vous entretenez un véhicule de type poids lourd, il vous faudra une clé dynamométrique encore plus robuste. En effet, les couples de serrage n’ont rien à voir avec les voitures légères et les motos. A titre de comparaison, rien que le couple de serrage des écrous de roues est de 500 Nm   pour un camion.

La marque constitue-t-elle un critère déterminant ?

Les consommateurs ont tendance à regarder les marques au moment de choisir un produit. Cela est valable dans de nombreux domaines : l’alimentation, l’habillement, les hautes technologies, mais aussi dans la mécanique.

Ce n’est un secret pour personne, certaines marques sont plus connues que d’autres. On peut par exemple citer Facom, Bosch ou encore Makita. Vous serez confronté à cette problématique lorsque viendra le jour où vous aurez à comparer les différents types de clés dynamométriques sur cledynamo.com. Mais est-ce important de se focaliser sur les marques pour choisir une clé dynamométrique ?

Oui et non. En réalité, tout dépend de vos besoins d’utilisation de la clé dynamométrique. Si vous ne l’utilisez que pour entretenir et vérifier votre véhicule personnel, alors il ne sera pas nécessaire d’investir dans une clé de grande marque. Veillez toutefois à opter pour une clé dynamométrique facile d’utilisation et à la lecture facile.

Si par contre vous utilisez de manière intensive la clé dynamométrique, alors il faudra se tourner vers une marque fiable. C’est le cas par exemple lorsque la mécanique est votre métier et que vous utilisez la clé dynamométrique au quotidien.

Les différents types de clés dynamométriques sur le marché

Ce dernier paragraphe n’est pas particulièrement déterminant pour vos couples de serrage. Cependant, il est important que vous en preniez connaissance afin de choisir plus facilement le modèle qui vous convient le moment venu.

Tout d’abord, il y a les clés dynamométriques à cassure. Son fonctionnement est simple : vous devez régler la clé au couple souhaité. Ensuite, vous n’avez plus qu’à serrer le boulon ou l’écrou comme avec une clé à cliquets normale. Lorsque le couple idéal sera atteint, la clé « se cassera », ne permettant plus de serrer davantage.

Il y a aussi les clés dynamométriques à cadrans. Comme leur nom l’indique, il s’agit de clés qui comportent un cadran qui indique la valeur du couple de serrage. Si suffit alors de voir l’évolution du serrage et de s’arrêter d’actionner la clé lorsque le couple idéal est atteint.

Il existe des variantes plus modernes à ces clés dynamométriques à cadrans. Par exemple, il y a les modèles où l’affichage est numérique, permettant une lecture plus facile de l’outil. Il y a aussi ceux qui sont accompagnés d’un bip qui retentit lorsque le couple de serrage est atteint.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites