Business

Usinage du titane : quelles sont les difficultés ?

Le titane constitue un métal de choix pour certaines industries de pointes telles que l’aéronautique, ou le médical, mais également pour d’autres applications plus communes telles que le mobilier, la visserie, les loisirs extérieurs voire le luxe et les bijoux. La raison d’un tel succès ? Le rapport poids/puissance du titane, léger mais très résistant et très stable à des températures élevées. Sa biocompatibilité le prédispose aux utilisations médicales. Il s’agit également d’un métal commun, présent dans la nature de manière abondante.

Il faut donc désormais apprivoiser le matériau et appréhender l’usinage du titane, une tâche qui est loin d’être aisée selon les experts.

A lire également : Dans quels cas peut-on obtenir un remboursement de la TVA intracommunautaire ?

Usiner le titane est un procédé exigeant

Les nombreuses qualités propres au titane en faisant un matériau de choix pour de nombreux secteurs d’applications se changent en contraintes lorsqu’il s’agit de l’usinage du titane.

Il faut par exemple savoir que le titane présente un très fort risque d’embrasement lorsqu’il est usiné. L’usinage étant un procédé de formage de pièces en métaux par extraction de matières, les copeaux ainsi retirés de la barre en titane présentent un risque plus élevé d’inflammation et il est recommandé d’équiper les machines dédiées à l’usinage du titane de systèmes anti-incendie.

A découvrir également : Cyrille Ouaki CEO du site LesTendances.fr nous donne son avis sur l’optimisation de la conversion dans le e-commerce.

D’ailleurs, suivant la qualité de l’alliage de titane utilisé, la formation de copeaux peut devenir un sujet épineux de par son caractère aléatoire : certains alliage aboutiront à de longs copeaux très difficile à briser tandis que d’autres donneront des copeaux courts qu’il faudra prendre soin de filtrer dans l’huile de coupe.

banner_machining_titanium

L’importance de disposer d’un bon outillage et d’un personnel qualifié pour le travail du titane

La tendresse du métal peut également s’avérer complexe à gérer lors de l’usinage du titane puisque des rayures superficielles peuvent se former à la surface suivant l’outil utilisé. Il conviendra donc d’être équipé de machines de type canon tournant ou auto ajustable ou alors d’avoir recours à un arrosage de haute pression pendant le processus de fabrication de pièces usinées. Il apparaît donc comme un facteur essentiel de devoir non seulement être bien équipé mais également de connaître et maîtriser ses outils pour trouver la méthode de travail du titane la plus rentable.

L’usure de l’outil d’usinage s’impose comme une des problématiques récurrentes, en effet, le titane est un métal résistant et léger qui peut venir à bout de vos lames de coupe en très peu de temps. Ce phénomène est dû à l’incroyable capacité d’oxydation du matériau à sa surface, il suffit donc que la lame utilisée soit soit basée sur un oxyde pour que le titane usiné viennent se nourrir de cet oxygène et ruiner complètement la lame.

Cette oxydation rapide provoque un autre phénomène d’usure qui provient de la capacité du titane à régénérer. En effet, les rayures superficielles viennent se refermer au contact de l’air. Cependant, la couche ainsi formée et bien plus résistante et mettra l’outil de coupe à rude épreuve.

Titane Production est une entreprise spécialisée dans l’usinage du titane et la fabrication de pièces mécaniques de haute précision à l’aide de ce matériau. Située dans la Technic Vallée en Haute Savoie, l’usine réalise toute sorte de travaux sur titane pour de nombreux partenaires exigeants provenant secteurs tels que l’aéronautique, la bijouterie ou encore le mobilier urbain.

Show Buttons
Hide Buttons