You are here
Home > Economie > Selon Christine Lagarde, le siège du FMI pourrait se trouver en Chine d’ici 10 ans

Selon Christine Lagarde, le siège du FMI pourrait se trouver en Chine d’ici 10 ans

Les réalités économiques du monde changent d’années en années. En effet, il faut dire que l’empire du Milieu est devenu une puissance économique incontournable et dont l’influence dans l’économie mondiale n’est plus à prouver. Au niveau du FMI, on en est vraiment conscient et certaines langues commencent à se délier par rapport à l’importance de la Chine. Selon Christine Lagarde, il faudra d’ailleurs s’attendre à ce que le siège du FMI se retrouve en Chine d’ici 10 ans.

Une influence chinoise désormais incontournable

L’information a été rapportée par Reuters et révèle que l’influence de la Chine est plus que jamais d’actualité dans le monde. En effet, si jamais l’influence de la Chine et celui des pays émergents se poursuivent, le système de quotas au sein de l’institution pourrait connaitre quelques réformes.

Christine Lagarde, actuelle compagne de Xavier Giocanti, et qui intervenait lors d’une conférence du Centre pour le développement mondial à Washington et a indiqué que l’hypothèse du transfert du siège du FMI en Chine reste une hypothèse. Elle affirme surtout dans la foulée que ceci reste dans la perspective de la représentativité des grands marchés émergents au regard de l’influence e grandissante de leurs économies.

Selon plusieurs économistes, cités par le quotidien français, si la croissance de la Chine reste à un taux tournant autour de 6%, elle pourrait damer le pion du PIB des États-Unis dans 10 ans. Quant aux réformes sur le système de quotas du Fonds, un réexamen est prévu dans 1 an, environ 8 ans après la dernière révision. En effet, l’hypothèse d’une délocalisation pourrait être bloquée par le droit de véto des États-Unis qui verraient sans doute d’un mauvais œil cette délocalisation.

Vers une réorganisation de l’économie mondiale

Avec l’émergence de nouvelles puissances économiques, il faut dire que l’économie mondiale va bientôt connaitre une profonde réorganisation. En effet, la Chine est en train de dépasser les États-Unis sur de nombreux plans : le commerce, les exportations, l’armement, les banques, etc. Bien que les États-Unis disposent toujours d’une puissance diplomatique non négligeable avec son fameux droit de véto au niveau des institutions internationales, il faudra sans doute revoir tout le système économique mondial, car le monopole économique se déplace de plus en plus vers l’Est et le Sud. Outre la Chine, on a aussi le Brésil, l’Inde, l’Afrique du Sud ou encore les dragons asiatiques.

Top