Actu

Guide complet pour entretenir un rosier en pot : astuces de plantation, floraison et soins essentiels

Guide complet pour entretenir un rosier en pot : astuces de plantation, floraison et soins essentiels

Les rosiers sont des plantes incontournables pour votre jardin. Quel que soit le style de votre jardin (romantique, anglais, d’aspect sauvage, etc.), ces arbustes vont parfaitement s’adapter à toutes vos envies.

Si les variétés les plus grandes sont cultivées en pleine terre, d’autres plus compactes s’accommodent parfaitement à la culture en pot. Découvrez dans cet article tous les gestes d’entretien pour un meilleur épanouissement et floraison de vos rosiers.

Lire également : Playpopsongs, une méthode pour apprendre le piano en ligne

Ce que vous devez savoir sur la culture des rosiers en pot

La culture des rosiers en pot est une activité qui nécessite un certain nombre de connaissances.

Vous devez notamment connaître les différentes variétés de rosiers adaptés pour la culture en pot (rosiers miniatures, buissons et couvre-sols), le bon moment pour lancer la culture des rosiers en pot (en général, on peut les cultiver tout au long de l’année) et la méthode de culture d’un rosier en pot (choix du contenant, du type de substrat et la plantation).

A voir aussi : Bitcoin : une année 2022 décisive pour investir dans le BTC

Une fois que votre rosier est en place, vous pouvez vous atteler à son entretien.

Soins et entretien d’un rosier cultivé en pot

L’exposition

Il est conseillé de placer votre rosier en pot à l’extérieur dans un endroit très ensoleillé, mais en évitant soigneusement les rayons brûlants pendant la période d’été. Une fois que vous avez installé votre pot, veillez à ne pas le déplacer pour permettre au pot de s’acclimater à cet environnement où il est appelé à se développer.

L’arrosage

Guide complet pour entretenir un rosier en pot : astuces de plantation, floraison et soins essentiels

L’arrosage du rosier est un aspect qui requiert une attention particulière de votre part. En effet, le substrat tend à se sécher beaucoup plus rapidement que pour une culture en pleine terre (la plante étant capable d’aller puiser l’eau en profondeur d’elle-même). Il faut par conséquent veiller à ce que votre rosier en pot soit régulièrement arrosé.

Dans la pratique, arrosez de préférence le matin et le soir dès lors que les premiers centimètres de substrat deviennent secs. Veillez à augmenter la fréquence d’arrosage en été et assurez-vous qu’il n’y ait pas d’eau stagnante dans le pot.

La fertilisation

Les rosiers sont assez gourmands en éléments fertilisants pendant la période de végétation. Lorsqu’ils sont cultivés en pot, ils doivent davantage être nourris pour s’assurer d’avoir une excellente floraison et également qu’ils soient plus résistants aux maladies. Utilisez un engrais spécial rosier de mars à septembre.

Optez de préférence pour des engrais liquides qui s’infiltrent plus rapidement dans le sol. L’apport en engrais doit se faire tous les 15 jours.

La taille

Cette opération est indispensable pour un meilleur entretien du rosier ainsi que pour obtenir une floraison abondante. Coupez les fleurs immédiatement lorsqu’elles fanent. Ceci empêche au rosier de perdre son énergie et prévient le développement de nouveaux boutons. Servez-vous d’un sécateur bien aiguisé et correctement désinfecté.

Le surfaçage

Au printemps de chaque année, vous devez procéder au remplacement superficiel du substrat. Il s’agit de griffer délicatement la terre au-dessus en veillant à ne pas endommager les racines.

Enlevez les premiers centimètres du substrat (entre 3 et 4 cm) et ajoutez du nouveau terreau mélangé à de l’engrais, du compost et du fumier. Arrosez ensuite à grande eau.