Maison

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif qui permet de réchauffer votre maison en profitant d’une énergie renouvelable. En plus d’être économique, elle est écologique et séduit de plus en plus. On en distingue de différents types avec des particularités de fonctionnement. Découvrez les différents types de pompe à chaleur.

La pompe à chaleur air-air

Grâce à un système disposé à l’extérieur du bâtiment, la PAC va tirer de l’énergie dans l’air. Celle-ci sera conduite directement dans la pièce à chauffer grâce à un autre dispositif placé à l’intérieur. Cette technologie est simple et très accessible, mais ne permet pas de chauffer l’eau des sanitaires.

A lire aussi : Y a-t’il des coûts mensuels supplémentaires comparables à un condo à l’achat d’une maison de ville?

Aussi, son rendement dépend de la température extérieure. Un point qui n’attire pas vraiment lorsqu’on décide d’installer une pompe à chaleur. Une installation pareille est plus indiquée pour les régions méridionales. Elle pourra valablement faire office de chauffage d’appoint.

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau fonctionne suivant le même principe que la pompe air-air. L’air extérieur est prélevé puis directement injecté à l’intérieur. En plus de réchauffer l’intérieur, elle répartit l’énergie thermique dans le système d’eau. Ce qui permet de chauffer l’eau du circuit de chauffage et des sanitaires.

A découvrir également : Se chauffer au bois, sans la corvée du rangement

Elle s’avère également être une bonne alternative pour fournir l’eau qui passe dans les radiateurs ou dans le plancher chauffant. L’utilisation de cette PAC est plus indiquée pour les régions ayant les températures les plus douces.

La pompe à chaleur géothermique

La technologie utilisée par cette pompe est bien différente de celle des deux premières. La pompe à chaleur géothermique permet d’extraire dans le sol une quantité importante de chaleur. Elle va ainsi permettre que l’eau du circuit de chauffage et des sanitaires soient chauffées.

L’installation s’appuie sur des capteurs enfouis sous terre de façon horizontale ou verticale pour servir les différents points. Elle offre un meilleur rendement sur toute l’année, mais reste assez difficile à installer et nécessite un coût important. Sa performance vient du fait qu’à partir d’une profondeur donnée, la température du sol ne subit plus de variations.

La pompe à chaleur hydrothermique

La pompe à chaleur hydrothermique marche selon des principes similaires à ceux d’une pompe à chaleur géothermique. La spécificité de celle-ci est qu’elle tire la chaleur de sources d’eau souterraine à l’aide d’une sonde verticale. Pour puiser cette énergie jusqu’au niveau des nappes phréatiques, la prudence est de mise.

Il est important d’agir à un niveau assez élevé pour ne pas avoir à utiliser des pompes consommant trop d’énergie. Niveau rendement, le bilan est positif à condition d’utiliser le bon capteur.

Show Buttons
Hide Buttons