Santé

Quels sont les risques liés à la plongée sous-marine ?

Durant l’été, les activités aquatiques sont les plus prisées du fait de la chaleur. De plus, elles sont très amusantes autant pour les plus grands que les enfants. Toutefois, on peut noter que la plongée sous-marine est aussi un des plus impressionnants de tous. Elle vous permet de découvrir tout ce qui se cache dans les fonds marins. Vous pourrez découvrir un Nouveau Monde rempli de surprises. Cependant, il faut aussi savoir que cette activité n’est pas très facile à réaliser. Il faut au préalable une initiation, mais aussi un matériel adapté. Même malgré cela, il faut aussi noter qu’elle comporte de très nombreux risques.

Le risque de désaturation

La désaturation encore appelée la décompression est l’un des risques les plus communs que l’on peut courir dans le cadre de la pratique de la plongée sous-marine. Il est donc important de connaitre les tenants et les aboutissants de ce phénomène avant de faire de la plongée sous-marine. Quand on fait de la plongée, il y a une hausse de la concentration d’azote dans le corps.

Ainsi, une certaine quantité présente dans les poumons se dissout dans le sang. Pour éviter une décompression, il vous faut évacuer toute cette quantité par le biais d’une technique de respiration. Celle-ci se fait par palier qu’il faudra nécessairement respecter. Cela vous permettra notamment d’éviter ce type d’accident.

Le traumatisme auditif

Le traumatisme auditif est très fréquent chez les débutants en matière de plongée sous-marine. Il peut apparaitre lorsque vous plongez ou lorsque vous sortez de l’eau. Ce traumatisme est causé par la pression de l’eau. Celle-ci cause une déformation du tympan. Si cela n’est pas très vite pris en charge, le plongeur peut rapidement avoir des nausées puis s’évanouir. C’est un phénomène totalement naturel qu’on ne peut pas éviter. Toutefois, il est possible de prendre quelques précautions afin de ne pas en être victime.

Le traumatisme des sinus

Le traumatisme des sinus touche principalement la cavité nasale. En effet, il faut savoir qu’il existe une différence de pression à l’intérieur de l’eau et dans cette cavité. Cela se manifeste par des douleurs ressenties au niveau du front, mais aussi par des saignements de nez. Pour l’éviter, il faut tout d’abord éviter de plonger en étant enrhumé. Cela peut facilement accentuer l’effet. Ensuite, vous pouvez effectuer un rinçage du nez avec de l’eau de mer. Cela permettra aux sinus de s’adapter à ce nouvel environnement.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites