Voyage

ESTA : L’indispensable pour voyager aux États-Unis

USA

Depuis 2009, la France fait partie du Programme de Voyage d’Exemption de Visa (Visa Waiver Program), dans le cadre d’un voyage de courte durée aux États-Unis. Grâce à ce système, plus besoin de lourdes démarches administratives pour obtenir un visa, il suffit de remplir une demande électronique en ligne : l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization).

Les conditions d’entrée

Faire une demande d’ESTA pour les États-Unis est un processus à la portée de tous. Une fois le formulaire rempli et les frais acquittés (14 dollars), chaque demandeur obtient une réponse dans les 72 heures. Si l’autorisation est accordée, le voyageur obtient le droit de séjourner jusqu’à 90 jours dans le pays. Une fois le délai terminé, il doit repartir dans un pays non frontalier. L’ESTA reste valable durant deux ans à compter de la date d’émission, ou jusqu’à l’expiration du passeport.

Mis à part ce document obligatoire, chaque voyageur doit être en mesure, si les autorités américaines le demandent, de montrer un billet aller-retour. Il doit également, être capable de prouver qu’il possède les ressources financières suffisantes pour voyager aux États-Unis. L’ESTA constitue une autorisation préalable indispensable, mais il reste toujours une éventualité pour que le douanier refuse l’accès au territoire américain, s’il estime qu’une personne représente une menace pour la sécurité du pays, ou qu’elle a l’intention de travailler sur place.

Possibilités de refus

Il peut arriver que la demande d’ESTA soit rejetée, parfois pour de petites erreurs. Le formulaire doit être entièrement rempli et sans la moindre faute. Si des informations diffèrent entre la déclaration en ligne et celles mentionnées dans le passeport, inverser le prénom et le nom ou une confusion des lettres, ces incohérences peuvent mener au refus de votre dossier. Dans ce genre de cas, la demande peut être refaite au bout de dix jours et les frais de dossier ne sont pas remboursables.

Les prétendants à l’ESTA doivent avoir un casier judiciaire vierge. Néanmoins, certains casiers non vierges peuvent être acceptés, si la commission en charge estime qu’il s’agit de délits mineurs. Une nationalité qui ne fait pas partie du Programme de Voyage d’Exemption de Visa, se verra refuser sa demande d’Esta. Aussi, les motifs du voyage ne doivent pas avoir d’autres buts que le tourisme, les affaires et le médical. En dernier recours, il reste toujours la possibilité d’obtenir un visa traditionnel à l’ambassade américaine.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites