Web

Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme électrique FD C16-600

La nouvelle norme FD C16-600 est désormais la remplaçante de la norme XP C16-600, qui régit les installations électriques au niveau des immeubles à usage d’habitation. Cette norme apporte son lot d’innovations et offre une harmonisation de la réglementation des installations électriques. Ainsi à partir de Janvier 2016, les professionnels qui s’activent dans le domaine de l’électricité devront obéir à la méthodologie présente dans la documentation FD C 16-600 de juin 2015. Tour d’horizon.

D’importants changements pour 2016

Fixé par l’arrêté du 10 août 2015, qui remplace celui du 8 juillet 2008, cette norme définit le constat de vérification obligatoire au moins chaque trois ans des matériels de mesure et de contrôle. L’opérateur de diagnostic doit disposer de tous les moyens nécessaires pour effectuer convenablement la mesure de tension en continu entre conducteurs, la norme lui donne les bonnes dispositions. D’importantes modifications ont été apportées à la norme XP C 16-600 de février 2011, parmi lesquelles les précisions méthodologiques.

Ces dernières ont pour but de renforcer la sécurité du diagnostiqueur et faire progresser les libellés d’anomalies, pour ceux qui s’occupent de la vente et de l’acquisition. Cependant certains points restent les mêmes que l’ancienne norme. De son côté, le champ d’application de la norme FD C 16-600 connait une meilleure précision. Les circuits de téléphonie, de télévision, de réseau informatique, de vidéophonie, de centrale d’alarme ne sont pas concernés par le diagnostic. De nouvelles installations électriques des piscines, bassins et fontaines rejoignent celles qui sont déjà existantes à travers ce référentiel. Les prises de courant en contact en terre doivent être soumises à des vérifications avant la liaison à la terre.

Le manuel du diagnostiqueur

Le fascicule de documentation de la norme FD C 16-600 préconise de bien effectuer le contrôle des installations électriques pour éviter les risques d’accidents des travailleurs de l’électricité et des propriétaires. La sécurité des personnes est la principale préoccupation de cette norme, car chaque année près de 250 000 accidents sont enregistrés avec 100 cas décès dûs à l’électrocution. Le danger est présent pour la population, dont la plupart ne sont pas conscients du danger qui les guette au quotidien. Les pratiques de négligence et de mauvaise manipulation de l’électricité peuvent être une source de catastrophes. Ce contrôle a pour but de faire l’évaluation des risques et de trouver des solutions. Le diagnostiqueur a désormais à sa disposition l’ensemble des éléments nécessaires pour bien évaluer l’état de l’installation d’électricité. Ce nouveau référentiel donne des indications du dimensionnement du câblage interne des tableaux électriques, et recommande la démarche à suivre pour les branchements à puissance surveillée.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites