Business

Le gouvernement favorise un peu plus l’apprentissage

Le 18 janvier 2016, François Hollande a annoncé une série de mesures visant à favoriser l’emploi devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Au cœur de ce plan de relance : la formation en apprentissage.

apprentissage

A découvrir également : La formation en alternance est indispensable pour l’économie

Comment l’État s’engage à faciliter l’apprentissage en alternance ?

Les CFA, ou Centre de Formation d’Apprentis s’imposent un peu plus en tant qu’acteurs majeurs du système éducatif et pourront être jumelés avec des lycées professionnels. Ces types de partenariats sont efficaces et on peut citer l’exemple du CFAIM qui, grâce à l’association de 9 établissements pédagogiques, a su s’imposer comme un acteur majeur de l’alternance en PACA.

En ce qui concerne les apprentis, le chef de l’État s’engage à créer 1000 postes dédiés d’ici à la fin de son mandat en mai 2017. Le gouvernement a également indiqué sa volonté d’améliorer le système de transport et de logement pour les jeunes en contrat d’apprentissage.

Lire également : Cave à vins de vieillissement ou conservation ?

Les entreprises n’auront plus a payer les charges reliées à l’embauche d’un mineur en alternance et cette économie de 4.400 € par apprenti bénéficiera majoritairement aux très petites entreprises. L’État prend à sa charge le salaire de l’apprenti. C’est un allègement qui s’ajoute à la disposition de septembre prévoyant une prime de 1000 € par embauche en apprentissage pour des entreprises de 250 employés maximum.

D’autre part, les régions disposeront d’une marge de manœuvre plus importante afin d’expérimenter des nouveaux dispositifs en matière d’alternance et de proposés des secteurs propices à ce type de formations.

apprenticeship

L’apprentissage : « la filière de réussite »

Toutes ce mesures visent à créer les 500.000 contrats d’apprentissage promis par François Hollande pour mi 2017 et placent la formation en alternance au centre de l’année 2016 en terme de pratiques pédagogiques.

Cette méthode consistant à alterner des périodes d’études avec des périodes de travail en entreprise à su prouver son efficacité. En effet, plus de 75 % des apprentis enchaînent leur contrat sur un emploi, ce qui classe les diplômes en alternance parmi les plus professionnalisants du système éducatif.

Show Buttons
Hide Buttons