Auto

Comprendre les chevaux fiscaux : ce que vous devez savoir avant d’acheter une voiture

Lorsque vous projetez d’acheter une voiture, il est important de comprendre les chevaux fiscaux pour faire le bon choix de véhicule. Les chevaux fiscaux sont une mesure utilisée dans de nombreux pays pour déterminer le coût des taxes et des assurances liées à un véhicule. Dans cet article, nous allons expliquer ce que sont les chevaux fiscaux et pourquoi il est essentiel de les prendre en compte avant de faire votre achat.

Qu’est-ce que les chevaux fiscaux ?

Les chevaux fiscaux, également connus sous le nom de puissance fiscale, sont une unité de mesure utilisée dans le calcul des taxes et des assurances automobiles. Ils représentent la puissance administrative du moteur d’un véhicule et peuvent varier d’un pays à l’autre. Plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus les taxes et les primes d’assurance le sont aussi.

A lire également : Quelques astuces pour obtenir son certificat d’immatriculation

Quelle est la formule des chevaux fiscaux ?

La formule de calcul des chevaux fiscaux est basée sur la cylindrée du moteur. Voici la formule utilisée :

  • Puissance fiscale = (Cylindrée × Nombre de cylindres) / 40

Dans cette formule, la cylindrée du moteur est exprimée en centimètres cubes (cm³), et le nombre de cylindres correspond au nombre total de cylindres du moteur.

A lire aussi : Maserati : Toute la gamme pourrait être électrifiée d’ici 2022

Il convient de noter que cette formule n’est qu’un exemple et qu’il existe des ajustements spécifiques pour certains types de moteurs, tels que les moteurs diesel, les moteurs à injection ou les moteurs turbo. Par ailleurs, des coefficients multiplicateurs peuvent être appliqués pour certains véhicules en fonction de leur date de première immatriculation, de leur type de carburant ou de leur puissance réelle.

Comment les chevaux fiscaux affectent-ils le coût ?

Le nombre de chevaux fiscaux d’une voiture a un impact direct sur son coût global. Les taxes d’immatriculation et la taxe sur les véhicules à moteur sont souvent calculées en fonction de la puissance fiscale. Les primes d’assurance automobile sont aussi calculées à partir de ce nombre. Une voiture avec un nombre élevé de chevaux fiscaux entraîne des frais plus élevés. Il est donc important de tenir compte de cette information lors de l’achat d’une voiture, car cela peut affecter votre budget.

Comment connaître le nombre de chevaux fiscaux d’une voiture ?

Pour connaître le nombre de chevaux fiscaux d’une voiture, vous pouvez consulter la carte grise ou le certificat d’immatriculation du véhicule. Cette information est indiquée dans la section P.6 ou rubrique « Puissance administrative ». Vous pouvez également trouver cette information dans les documents techniques fournis par le constructeur automobile ou en effectuant une recherche en ligne sur le modèle spécifique de la voiture. Assurez-vous de vérifier cette information avant de finaliser votre achat. Si vous souhaitez aussi comprendre à combien de chevaux correspondent 4 chevaux fiscaux, n’hésitez pas à demander conseil.

Astuces pour économiser sur les chevaux fiscaux

Si vous souhaitez économiser sur les chevaux fiscaux, vous pouvez opter pour des voitures avec une puissance fiscale inférieure. Les voitures plus petites ou équipées de moteurs moins puissants ont souvent un nombre de chevaux fiscaux plus bas. De plus, certaines régions proposent des incitations fiscales pour les véhicules écologiques, tels que les voitures électriques, qui peuvent bénéficier de réductions sur les taxes. Renseignez-vous auprès des concessionnaires automobiles pour connaître les options disponibles dans votre région.