Maison

Comment motoriser son portail ?

motoriser son portail

Il existe actuellement des systèmes de motorisation faciles à installer sur le marché, ce qui permet de réaliser soi-même l’automatisme de son portail à vantaux sans avoir à faire appel à un professionnel dans le domaine. La pose en elle-même n’est pas difficile à condition de respecter quelques règles simples.

Les étapes à suivre pour la pose de la motorisation de portail

Avant de commencer, il est impératif de bien choisir son équipement et de choisir l’automatisme de portail qui répond au mieux aux besoins et au type de portail déjà installé. Il faudra également tenir compte du nombre battant, mais aussi de leur dimension et de leur poids. En ce qui concerne la pose, il est impératif de laisser une bonne espace entre les poteaux et la face intérieure des battants pour installer la motorisation.

Pour le raccordement électrique de la motorisation de portail, il faut un câble d’alimentation en 1,5 mm² ou un câble de section de 2,5 mm². Plus le compteur électrique est situé loin du portail, plus le câble devra être long. Pour les vérins et le câble d’antenne, il faut au minimum deux câbles de 1mm² pour relier les différents éléments du portail au boîtier électrique. Pour la mise en service, il faut commencer par faire un test de coupure du faisceau entre les cellules photo-électriques, cela devrait arrêter l’ouverture et la fermeture des vantaux.

Automatisme de portail : les conseils à retenir

Pour la pose d’une motorisation sur un portail en fer par exemple, il faut commencer par s’assurer de disposer de tous les éléments nécessaires à l’installation à savoir les bras, les systèmes de commande, les vis et les éléments de sécurité. Il convient ensuite de commencer par installer les bras puis régler le pivotement de ces derniers afin qu’ils suivent un angle précis. En fonction du type de motorisation retenue, il suffit d’assembler le bras à la ferrure et de le caler avec un serre-joint sur le poteau. La pose du deuxième bras précède le réglage de ces derniers sur la fixation de la porte. Si la pose se fait sur un portail en métal alors, il faudra opter pour des boulons qui ne peuvent pas être dévissés de l’extérieur.

Pour lancer la motorisation de marque faac, il est important d’installer le boîtier de commande du portail sur le pilier et d’enterrer les câbles électriques pour plus de sécurité. Le tableau de commande devra ensuite être connecté au portail et chaque accessoire (antennes, bras, cellules, etc.) devra être associé à une couleur différente afin que l’on puisse s’y retrouver plus facilement. Il convient ensuite de connecter le clignotant et l’antenne pour lancer l’ouverture du portail et de les fixer sur le pilier avant de placer cellules photo-électriques sur chaque poteau pour sécuriser la fermeture du portail. Pour terminer, il faudra paramétrer l’installation et s’assurer du bon fonctionnement de la motorisation du portail.

Si la pose est relativement aisée pour un bricoleur aguerri, ce ne sera peut-être pas le cas pour un néophyte, surtout en ce qui concerne les raccordements électriques. C’est d’ailleurs pourquoi il est conseillé de confier l’opération à un professionnel dans le domaine si l’on ne dispose pas des compétences nécessaires à la réalisation du projet.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites