Loisirs

Inflation : quel impact sur la pratique de la course à pied ?

Inflation : quel impact sur la pratique de la course à pied ?

Parmi toutes les activités sportives praticables facilement et accessibles à tous, la course à pied est sûrement l’une des plus prisées. En effet, il suffit d’une paire de chaussures pour aller courir dehors en toute liberté. Il s’agit cependant de la version la plus basique et rudimentaire de ce sport qui connaît un fort changement sur les dernières années. Avec une hausse des prix, des équipements en constante évolution et une baisse du pouvoir d’achat des Français dus à une forte inflation, la course à pied a été affectée de plein fouet par l’inflation de l’économie dans notre pays.

La course à pied : un phénomène de mode

La course à pied actuelle n’a plus grand-chose en rapport avec celle d’autres fois. Il ne s’agit plus seulement d’enfiler de vieux habits et une paire de baskets bon marché et d’aller faire des tours de lacs pour la forme. Désormais, elle est devenue un véritable phénomène de mode.

A découvrir également : L'essentiel à savoir sur le parking de l'aéroport de Nantes

La mode et le style

Sortir courir ne peut se faire à la légère. La plupart des personnes en profitent pour se pavaner avec leur nouvelle collection de vêtements de sport tandis que d’autres pourront fièrement déambuler avec la nouvelle paire à sensation du moment. La mode s’est invitée dans le monde du running pour le bon goût, mais pour le malheur de notre portefeuille.

Les groupes de running

De plus, il est désormais nécessaire d’avoir de bonnes relations sociales avec d’autres coureurs si l’on souhaite découvrir les bienfaits des groupes de course à pied. Courir seul n’est plus d’actualité bien que cela reste très pratiqué. La mode est aux groupes de running où l’on peut discuter, progresser et courir à plusieurs dans une ambiance détendue ou, au contraire, focalisée sur la performance.

A voir aussi : Préparer son séjour à Dinard : comment faire ?

Toutes ces caractéristiques font que la course à pied est en proie à de nombreux phénomènes de “gentrification”. Il n’est pas si simple de pratiquer cette discipline de nos jours.


© idealo.fr

Les prix des équipements

Que vous le vouliez ou non, la course à pied aura tendance à vous faire dépenser davantage qu’auparavant, notamment si l’on se lance dans un parcours compétitif. En effet, le taux d’inflation croissant en France a mené à une réduction du pouvoir d’achat et à une envolée des prix des accessoires et équipements de sport. Généralement, elle est composée de :

  • Une paire de chaussures adaptée
  • Des vêtements de sport (jogging, legging, short, etc.)
  • Une montre connectée
  • Un porte-téléphone
  • Autres accessoires (bandeaux, gants, etc.)

Ces accessoires sont devenus indispensables à la pratique de la course à pied. Ils sont trouvables à divers prix sur le marché. Malgré l’inflation et la hausse des prix, il devrait vous être possible de trouver ces équipements à des prix raisonnables.

Des chaussures et vêtements dernier cri

Toujours dans une volonté de pouvoir faire profiter la discipline à tout le monde, les entreprises n’hésitent pas à proposer des chaussures révolutionnaires avec des semelles amortissantes ou un design améliorant la performance et diminuant les efforts. Tout ça pour un prix moyen de 150 euros. De même pour les vêtements en matériaux ultra-respirants ou les promesses d’une seconde peau. Bien qu’il reste des modèles de produits abordables, la tendance guide le coureur vers des équipements toujours plus chers.

La technologie au cœur de la course

La perception de la course à pied a changé avec les mentalités des sportifs. Il n’est désormais plus question de prendre son temps et d’y aller à l’aveugle. La production des objets connectés s’est immiscée dans la pratique du running en proposant des montres ou même des bracelets montrant votre rythme cardiaque, votre nombre de pas ou encore l’allure de vos foulées. Rien n’est laissé au hasard et le prix de ces révolutions ne cesse d’augmenter.

Une compétition coûteuse

Encore une dépense qui va faire mal aux coureurs modestes. Pratiquer ce sport à un niveau compétitif n’est pas aussi aisé. Les organisateurs de compétitions partout en France ont relevé le montant des frais d’inscription avec en moyenne 20 euros pour les marathons.

Pour le fameux marathon de Paris, il faudra dépenser au minimum 90 euros pour pouvoir participer à cette course mythique. Une augmentation des prix que les dirigeants expliquent par un changement de prestations également. Ils ne proposent pas simplement une course, mais toute une expérience avec des conseils sportifs, des activités ou encore des séances d’entraînement en amont.

Vous comprenez désormais pourquoi la course à pied est devenue un sport à la mode année après année, mais également si chère à pratiquer. Vous devrez prévoir un budget conséquent si vous comptez continuer dans cette voie. Cependant, il vous reste la possibilité de continuer en tant que joggeur le dimanche pour limiter les coûts.