Actu

Est-ce que la mutuelle rembourse SOS médecin ?

La santé de l’homme est imprévisible et parfois incontrôlable. Ce dernier peut mal se porter dans n’importe quelle circonstance. Il faut donc qu’il prenne conscience de sa fragilité. C’est la seule chose en mesure de lui permettre de se donner des moyens pour faire face aux problèmes sanitaires. L’un des agents auxquels il faut recourir sont les mutuelles de santé. Elles mettent des médecins à votre disponibilité. Reste à savoir dans cet article si ces médecins obtiennent de rembourssement pour les services rendus.

Les consultations SOS médecin ont un tarif

Les services que les médecins SOS rendent à travers les mutuelles de santé sont payés. C’est pour dire que ces services rendus ne sont pas gratuits. De ce fait, il est clair que ces médecins sont remboursés par la mutuelle de santé, mais principalement par la sécurité sociale. D’abord parce qu’ils se ruent à la tâche en se rendant disponibles pour soigner les patients. Ce sont des gens qui sont disponibles tous les jours et à toutes les heures. Ils font non seulement des consultations diurnes, mais aussi nocturnes.

Lire également : Conseils pour reconnaître un bon restaurant

De plus, ils ne connaissent pas de jours de repos, parce que la santé des assurés constitue leur priorité. Ils offrent leur disponibilité à tous les âges sans aucune distinction. S’il le faut même, ils peuvent effectuer des déplacements pour donner satisfactions aux personnes dont la santé est critique. Sachez que toutes ces tracasseries qu’ils se permettent ne sont pas sans rémunérations. Comme tout médecin consultant, ils ont leur rémunération. Ce tarif peut varier de 25 euros à 50 euros. Ces variations se basent sur plusieurs critères dont principalement les horaires de sollicitation.

Les différentes variations du tarif

Selon l’heure où vous demandez les services d’un médecin, il vous faut payer un montant de majoration. Cela dépend aussi de celui qui est en danger. Il y a un tarif pour les enfants, un autre pour les jeunes, un autre pour les vieux. Il y a tout de même un tarif pour les femmes enceinte, un autre pour les vieilles personnes. Ainsi dans le cas d’une prise en charge d’un enfant dont la tranche d’âge est entre 0 et 6 ans, il faut prévoir environ 5 euros.

A lire aussi : Quel est le forfait illimité le moins cher ?

Notez que pour une consultation en cas d’électrocardiogramme, il faut prévoir au plus 25 euros. Toutes les consultations en week-end ainsi que les jours fériés sont d’office fixée à partir de 23 euros. En pleine semaine, les consultations sont à 10 euros entre 8 h et 20 h. S’il faut en bénéficier dans la tranche horaire de 20 h à 6 h ou à 8 h, il faut au minimum 30 à 45 euros.

Les remboursements de la sécurité sociale

Les assurés qui bénéficient des consultations SOS médecin ont une subvention sur l’ordonnance qu’ils reçoivent. C’est un montant qu’il ne leur revient pas de payer, mais plutôt à la sécurité sociale. Sur l’ordonnance, le patient bénéficie de 70 % de subvention. Il ne lui revient juste qu’un paiement de 30 %. Toutefois, ces subventions varient toujours en fonction des moments et heures de sollicitation. Pour ce qui concerne les visites à domicile, le remboursement de base est à 25 euros. Quand il s’agit d’un déplacement nocturne entre 20 h à 6 h le remboursement de la mutuelle est à 60 euros environ. Concernant les jours fériés et les week-ends la mutuelle de santé rembourse jusqu’à 37 euros.

La gestion des paiements

Il parait maintenant clair que les consultations médecin SOS sont bel et bien remboursées. Mais après avoir connu les modalités du paiement, il faut connaitre ceux qui en ont la charge. C’est déjà un acquis, le fait que ce soit la sécurité sociale qui se charge de la subvention à 70 % des frais de soin. Il y a aussi la mutuelle de santé qui participent parfois à la prise en charge du patient. Dès lors qu’elle intervient, la subvention est totale, car les 30 % restants sont payés. Il faut préciser que la mutuelle de santé intervient surtout dans le cas où il s’agit des personnes âgées, handicapées, des enfants ou les femmes enceinte.