Immobilier

Enfin des lois qui permettent de développer l’immobilier !

Le marché de l’immobilier est boosté par l’attractivité des crédits immobiliers. Depuis environ 24 mois, les taux des crédits immobiliers sont extrêmement bas, voire même négatifs pour les financements à taux révisable comme par exemple les indices EURIBOR. Bien évidemment, les banques ont flooré (taux plancher) les indices négatifs, ce qui ne permet pas pour les acquéreurs d’obtenir des taux d’emprunts négatifs. 

La nouveauté en matière de défiscalisation des acquisitions immobilières 

Cette baisse des taux a évidemment favorisé les primo-accédants mais aussi les investissements dans le cadre des  programmes de défiscalisation. La loi Pinel est l’un des outils mis à la disposition des particuliers pour se constituer un patrimoine immobilier avec un taux rendement intéressant et transmissible aisément.  

Il est important de bien choisir le lieu d’acquisition de son bien car le dispositif Pinel précise bien les zones éligibles. Si le contribuable se trompe de zone pour acquérir son bien immobilier alors la réduction fiscale lui sera refusée par l’administration fiscale, il faut donc particulièrement faire attention à ce point et investir au bon endroit, sans forcément prendre en compte votre propre lieu d’habitation : vous pouvez investir loin de chez vous ! Ce qui est certain c’est qu’acquérir, par exemple, un appartement neuf à Nantes permet de bénéficier de 12 à 21% de réduction d’impôt.

L’ancien n’est pas oublié grâce à la loi Malraux

La loi Malraux permet aux contribuables de défiscaliser toutes les dépenses nécessaires à la restauration du bien. L’administration concède cette déductibilité des dépenses à la condition de louer le bien réhabilité pendant une durée minimale de 9 ans. Il s’agit certes d’un engagement à long terme pour le contribuable mais le gain fiscal est de l’ordre de 10.000 euros, ce qui en fait un investissement rentable en général. 

Le nouveau gouvernement mené par Edouard Philippe semble lui aussi vouloir remédier à la crise du logement en France. Un nouvel outil de défiscalisation peut être très utile pour séduire notamment les jeunes cadres dont la volonté est se constituer un patrimoine immobilier conséquent. 

 

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites