Actu

MuCEM, le musée qui se drape d’une résille de 16 mètres de haut

Utilisée dans les stades, les sièges d’entreprise, les musées, la résille est désormais incontournable lors des constructions de grands édifices. Elle rappelle surtout les motifs en dentelle qui ont toujours été considérés comme des prouesses architecturales sur le site
http://france-resille.com/. C’est alors au tour du musée du MuCEM de se draper d’une résille de 16 m de haut et de 70 m de large. Une véritable toile d’araignée ou filet pour les adeptes de modernité. Situé à Marseille, c’est un musée qui retrace l’histoire des civilisations européennes et de la méditerranée.

Le MuCEM, une véritable prouesse architecturale

C’est tout simplement un geste minéral qui comprend le fort Saint-Jean, l’ancienne Vigie qui garde l’entrée du vieux port. C’est un bâtiment de 17.000 m² qui a été construit par Ricciotti sur le môle J4. Les deux sites sont d’ailleurs reliés par une passerelle de 115 m de long qui abritent des collections nationales du musée. Le musée du MuCEM peut être considéré comme une véritable prouesse architecturale dans le sens où il est posé sur la mer des civilisations et représente une forme de modernité et d’ouverture. Désormais, la ville de Marseille va montrer un tout autre visage, car ce bâtiment aura bouleversé durablement son image. Le musée du MuCEM est un peu comme une main tendue aux autres civilisations et établit surtout le lien avec le regard populaire.

Lire également : De l’actualité économique à l’actualité culturelle !

La dentelle moderne : de la finesse dans l’architecture

Dans le domaine de l’architecture, la dentelle moderne de Rudy Rucciotti rappelle sans doute l’architecture gothique avec la finesse du détail, la magie, les jeux de formes, etc. On retrouve exactement le même aspect (sens du détail) dans ce type d’architecture. Mieux, les résilles se déclinent désormais en plusieurs matériaux tels que le bois, le verre, le métal ou encore le béton disponibles sur le site http://france-resille.com/. Pour habiller le MuCEM, c’est le béton qui a été utilisé, car il est beaucoup plus résistant que les autres types de matériaux.

Pas seulement un lieu de mémoire

Dans la conception du musée du MuCEM, l’architecte n’a pas seulement voulu qu’il soit ouvert et généreux, bref, qu’il soit bien plus qu’un simple bâtiment servant à garder des souvenirs. Son architecte a surtout voulu que le bâtiment soit conçu tel un média, le passeur d’une expérience relationnelle. C’est sans doute pour cela que le bâtiment ressemble à un aquarium lorsqu’on se promène à l’intérieur. Il est surtout baigné par le soleil à longueur de journée.

A lire en complément : Le futur est maintenant : réglez vos démarches administratives en ligne !

Show Buttons
Hide Buttons