Tech

Essai du dernier iMac 21.5 pouces d’Apple

Version de base, au prix de 1299 €

  • Processeur : Haswell Core i5 Quad 2,7 Ghz (2,9 Ghz à la demande) avec Turbo Boost jusqu’à 3,2Ghz, et 6Mo de cache.
  • RAM: 8 Go (2x40Go) pour l’entrée de gamme, extensible à la commande jusqu’à 16 Go (200 €)
  • Disque Dur : 1To à 5400 tr/mn, avec l’option Fusion Drive de 1To à 200 €, SSD 256Go à 200 € et 512Go à 500€
  • Carte graphique : Intel Iris Pro 5200 à 1024Mo
  • Port USB : 4
  • Ports Thunderbolt : 2
  • Bluetooth : 4.0
  • Wi-Fi : 802.11ac
  • Caméra Face-Time intégré

 

Ergonomie et design

Sans de véritables changements côté design, l’iMac 21.5 pouces est toujours aussi élégant que les autres membres de la famille iMac, avec son boitier incurvé à l’arrière. Cette version 2013 n’affiche pourtant pas beaucoup de changement par rapport à son prédécesseur.

A voir aussi : Dépannage informatique : Comment récupérer un disque dur défectueux ?

L’iMac est toujours accompagné du clavier sans fil, et de la Magic Mouse, toujours aussi agréable au toucher, et très ergonomique. Cependant, pour les jeux, la Magic Mouse, ni la Mighty Mouse, ne sont pas très performantes. Les gamers doivent toujours faire appel à des produits concurrents.

Quant aux connectiques, ils sont les mêmes que sur la précédente version : quatre ports USB, deux ports Thundebolt, un port Ethernet, un lecteur cartes, et une entrée pour le casque. Ils sont toujours à l’arrière. Apple a définitivement abandonné le lecteur DVD slot-in, déjà absent sur la version 2012.

Lire également : Le talent management en entreprise, quel intérêt ?

Puissance

Les nouveautés se retrouvent surtout du côté de la puissance, avec trois révolutions majeures :

  • le processeur Haswell,
  • la puce Iris Pro 5200,
  • et le Wi-Fi 802.11ac

La révolution la plus attendue, c‘est-à-dire le remplacement du disque dur par les mémoires flash n’est toujours pas malheureusement au rendez-vous.

Le processeur Haswell

Apple a bien sûr intégré la quatrième génération des processeurs Intel sur son petit bijou, le même que sur le MacBook Air.

Si ces processeurs ont beaucoup apporté pour les MacBook Air et pour l’iMac 27 pouces, on n’enregistre qu’un gain de performance mineur avec le 21.5 pouces, de l’ordre de 10 %. La différence est donc presque invisible pour la plupart des utilisateurs.

Il est pourtant important de souligner qu’avec le turbo Boost, ce processeur Core i5 peut même rivaliser avec les Corei7 standards. Le gain en consommation d’énergie des processeurs Haswell, bien que vraiment réel, sont tout aussi invisibles, pour un ordinateur de bureau comme pour l’iMac.

La puce Iris Pro 5200

La puce Iris Pro a été une révolution forcée, puis que ce dernier a été directement intégré au processeur Haswell par Intel. La NVIDIA GeForce GT 640M des versions 2012 est donc abandonnée. Sur la performance, l’Iris Pro enregistre un gain de performance certain, de l’ordre de 14 % d’après les tests réalisés par Cinebench.

Le Wi-Fi 802.11ac

Cette version a déjà été utilisée sur le MacBook Air, mais l’iMac améliore le concept avec trois antennes avec un débit théorique de 1.3 Gbit. Cependant, aucun utilisateur n’a jamais pu se vanter d’atteindre cette vitesse, qui à titre d’information est théoriquement plus rapide que la dernière génération des câbles Ethernet.

Le disque dur

Tout le monde a attendu les mémoires flash qui sont apparues sur les MacBook Air et les MacBook Pro. Et pourtant, le disque dur 5400 tours par minutes est bien le point faible des iMac, et Apple a semblé trouver la formule magique avec les mémoires flash, mais n’a pas voulu l’intégrer.

Bien entendu, la technologie FusionDrive, qui permet de relier la performance du disque dur à un SSD accentue fortement la performance et l’accès au disque, mais ne résout pas vraiment le problème.

Affichage

L’iMac 21.5 pouces embarque toujours une dalle PLS Full HD rétro éclairée par LED, avec une résolution 1920 x 1080 signé Samsung. Un écran haute qualité qui fera le plaisir des graphistes et photographes.

Verdict

Sans être une véritable révolution, la version de fin 2013 apporte quelques nouveautés intéressantes. Ce modèle perpétue les bonnes performances des ordinateurs d’Apple mais laisse cependant le gout d’inachevé avec son disque dur actuel.

On peut également regretter l’impossibilité de changer de la mémoire via la trappe d’accès comme c’était le cas sur les versions 27 pouces.

 

Show Buttons
Hide Buttons