Actu

Coaching d’entreprise : les clés de succès d’un coach professionnel

Le coaching professionnel désigne la relation qui permet à la personne coachée d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie personnelle mais surtout professionnelle. Un coach professionnel est celui qui a des clients pour ses services de coaching et qui peut en vivre, bien évidemment. Par conséquent, une certification de coach est une étape primordiale mais insuffisante pour pouvoir exercer ce métier.

Dans cet article, nous allons voir ensemble les compétences incontournables des coachs qui réussissent dans le monde des affaires.

A lire également : Paris, visites, excursions, et divertissements.

Apporter une importante valeur ajoutée au client.

N’oubliez pas qu’avant toute chose, vos clients raisonnent en termes de retour sur investissement dans le monde des affaires et non dans celui du bien-être personnel. Le coach qui réussit tient compte du fait que son client raisonne toujours en termes de retour sur investissement. Une compétence clé du coach est donc de faire le calcul du retour sur investissement en demandant au client ce qu’il aimerait obtenir grâce au coaching, quipour lui a une valeur qui soit au moins 5 à 10 fois le montant de vos tarifs. C’est une question assez importante car si votre prestation n’apporte pas un important retour sur investissement, votre réputation en sera défavorisée. Vous devrez aussi posséder des compétences commerciales et marketing afin d’attirer des clients et se positionner en tant que coach sur le marché. Le bouche à oreille ne sera en votre faveur que si vous ne parvenez à vous faire référencer par vos clients.

Evaluer le résultat de son action de coaching.

Ce processus d’évaluation est une des phases clés de l’engagement du client. Les critères d’évaluation sont bien entendu définis avant la signature du contrat de coaching et non à la fin des séances. Sans évaluation, on ne pourrait pas mesurer le retour sur investissement. Cette étape clé porte sur les critères du client et de ceux qui ont financé le coaching. Le coach se doit donc de posséder un raisonnement des entreprises de conseil et de service. Il dispose d’une vision à long terme des méthodes relationnelles qui permettront d’anticiper les besoins des clients et de les fidéliser. Cliquez ici pour en savoir plus sur le métier de coach d’entreprise.

Lire également : Comment faire épilation intime ?

Rappelez-vous qu’un coach qui réussit ne se contente pas de sa seule posture de coach. La richesse des circonstances rencontrées en coaching ainsi que les exigences de développement du client entrainent à adopter de multiples postures : celle d’entraineur sportif, celle du guide pour trouver le chemin, celle d’un éveilleur pour renouveler le niveau de conscience et celle d’un mentor pour regagner confiance en soi.

 

Show Buttons
Hide Buttons