Actu

Les accords mets et vins

Accorder un vin avec un plat n’est pas toujours très facile. Tout d’abord, la perception du goût d’un vin peut varier selon les individus. Le goût d’un vin, d’un millésime à l’autre, d’un producteur à un autre ou encore selon son âge, sera différent pour une même appellation. Il est donc difficile d’établir des règles strictes en la matière. Cependant, en respectant certaines règles élémentaires dans le choix du vins, il est possible de ne pas dénaturer le goût d’un vin en le servant avec un plat adapté, et du coup, le mettre en valeur ainsi que le plat.

Privilégiez l’accord régional

Essayer toujours de servir un vin de la même région que l’origine du plat nous comme le conseil le site de vente en ligne cadeauvin.fr. Une choucroute s’accordera merveilleusement bien avec un riesling ou un sylvaner, de même qu’un cassoulet avec un cahors ou un madiran. A défaut, privilégier un vin de même structure que celui de la région approprié.

A voir aussi : Playpopsongs, une méthode pour apprendre le piano en ligne

Respectez les caractéristiques du plat et du vin

Avec un plat simple, servez un vin simple. Avec un plat plus raffiné, préférez un vin plus élégant et fin. Un vin puissant et riche accompagnera un plat riche en saveurs alors qu’un plat léger s’accompagnera mieux d’un vin léger.

A lire en complément : Quelques conseils pour préparer les concours Accès et Sésame

Évitez les faux amis du vin

Il existe des mets qui sont très difficiles à marier. L’ail, le vinaigre et la vinaigrette, les asperges, les plats très épicés ou encore le fromage blanc et le yahourt.

Respectez l’ordre de service des vins

Afin de ne pas saturer nos papilles dès l’entrée du repas, et qu’un vin précédent à un autre nous semble trop léger et sans saveurs, il est important de respecter un certain ordre dans le service des vins. L’ordre généralement établi est celui-là : vin effervescent, vin blanc sec, vin rouge léger, vin rouge puissant, et pour finir, vin blanc moelleux ou liquoreux ou encore un vin doux naturel.

Expérimentez avec des accords surprenants

Si vous êtes un aventurier gustatif en quête de nouvelles sensations, pourquoi ne pas tenter des accords mets et vins surprenants ? En jouant avec les contrastes et les complémentarités, vous pourrez éveiller vos papilles à des saveurs inattendues.

Pour commencer, osez marier un plat épicé avec un vin doux comme le Gewurztraminer. Les arômes floraux et exotiques de ce vin d’Alsace viendront adoucir la chaleur des épices tout en apportant une touche de fraîcheur.

Vous pouvez aussi expérimenter l’accord entre une viande rouge grillée et un vin blanc sec vieilli en fût de chêne. Cette combinaison audacieuse permettra au caractère du vin blanc d’intensifier la richesse des saveurs de la viande, créant ainsi une harmonie parfaite entre force et subtilité.

Et que diriez-vous d’une association osée entre fruits de mer et champagne ? Les fines bulles pétillantes du champagne se marient à merveille avec la délicatesse iodée des coquillages. Ce contraste surprenant saura ravir vos sens lors d’un repas festif ou romantique.

Pour les amateurs de fromage, sachez qu’il est possible d’explorer des alliances originales. Par exemple, associez votre camembert bien affiné à un vin rouge léger tel qu’un Pinot Noir. La rondeur du fromage vient alors contrebalancer l’acidité légèrement tannique du vin pour créer une expérience gustative unique.

N’hésitez donc pas à sortir des sentiers battus et à laisser libre cours à votre créativité lors de vos prochains accords mets et vins. Explorez de nouvelles saveurs, testez des combinaisons surprenantes et laissez-vous emporter par les arômes et les textures qui se marient avec équilibre.

Les accords mets et vins selon les saisons

Les accords mets et vins sont avant tout une affaire de saisonnalité. Effectivement, chaque saison offre des produits différents, tant au niveau des fruits et légumes que des viandes et poissons. Vous devez choisir le vin en fonction des saisons pour créer des harmonies gustatives parfaitement équilibrées.

Au printemps, lorsque les premiers rayons de soleil réchauffent les jardins et que la nature reprend vie, privilégiez les vins légers et frais. Les vins blancs secs comme un Sauvignon Blanc ou un Chablis accompagneront à merveille les plats à base de légumes verts croquants ou d’asperges fraîches. Pour ce qui est des viandes blanches telles que le poulet ou la dinde, optez pour un vin rosé sec aux arômes délicats.

L’été arrive avec son cortège de saveurs colorées et ensoleillées. C’est le moment idéal pour sortir les bouteilles bien fraîches ! Les salades composées se marieront à merveille avec un vin blanc sec fruité comme un Sancerre ou un Muscadet. Les grillades estivales apprécieront quant à elles l’accord avec un vin rouge léger aux tanins souples tels qu’un Beaujolais Nouveau ou un Côtes du Rhône jeune.

Avec l’arrivée de l’automne et ses températures plus fraîches, place aux plats mijotés riches en saveurs ! Les viandes rouges braisées seront sublimées par l’accord avec des vins rouges puissants et tanniques tels qu’un Bordeaux ou un Côtes de Provence. Les champignons, stars de cette saison, s’accorderont quant à eux parfaitement avec des vins blancs secs aux arômes subtils comme un Viognier ou un Riesling.

L’hiver apporte son lot de plats réconfortants et chaleureux. Les viandes en sauce demandent des vins rouges corsés et charpentés pour accompagner leur onctuosité. Un Châteauneuf-du-Pape ou un Pomerol seront parfaits dans ces cas-là. Pour les fromages affinés qui font le bonheur des soirées hivernales, optez pour des vins rouges puissants aux tanins veloutés comme un Saint-Emilion Grand Cru.

Vous l’aurez compris, les accords mets et vins selon les saisons offrent une variété infinie d’expériences gustatives. Alors laissez-vous guider par la nature et dégustez chaque plat en harmonie avec le vin qui lui correspond.