Maison

Bien choisir son matelas à mémoire de forme

Ce n’est un secret pour personne, un bon matelas contribue énormément à la qualité du sommeil et de la santé en général. Aujourd’hui, il existe de nouvelles technologies qui permettent à chacun d’avoir un matelas personnalisé.

Si vous envisagez d’acheter bientôt un matelas à mémoire de forme, voici quelques informations qui vous permettront de bien choisir le vôtre.

Le matelas à mémoire de forme, qu’est-ce que c’est ?

Le matelas à mémoire de forme n’est autre qu’un matelas formé par deux couches distinctes. Il y a une couche de matelas classique et une couche de mousse viscoélastique. C’est cette dernière qui fait toute la différence avec un matelas classique. En effet, la matière est à la fois viscoélastique et thermosensible. En d’autres termes, le matelas s’adapte à la forme voulue dès qu’un corps lourd et chaud s’y pose. Cela apporte une solution concrète au problème des matelas trop mous ou trop durs. D’ailleurs, les personnes qui présentent des escarres en ont besoin. Il en est de même pour celles qui ont des problèmes de dos. C’est d’ailleurs expliqué dans ce lien : http://www.leonicat.fr/avis/.

D’où provient cette technologie ?

Il semblerait que les matelas à mémoire de forme doivent cette technologie à la NASA. En effet, la mousse viscoélastique et thermosensible n’est autre que celle utilisée dans les navettes et autres. Il ne date pas d’hier, puisque c’est dans les années 60 que cette institution a commencé à l’exploiter. Ce composé chimique à base de polyuréthane est particulièrement apprécié pour sa densité. De plus, il s’adapte à toutes les formes qui viennent s’y poser.

Pourquoi opter pour un matelas à mémoire de forme ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à acheter un matelas à mémoire de forme. Déjà, il est question de confort. Bien souvent, il est difficile de trouver le sommeil lorsque le matelas est trop dur. Lorsqu’il est trop mou, on peut se réveiller avec des douleurs atroces au dos et au niveau des membres. Le matelas à mémoire de forme constitue le compromis idéal. Il est confortable et accueillant, mais offre aussi un bon soutien. Les lombaires sont alors bien posées, offrant un sommeil de qualité.

D’ailleurs, tout le monde n’a pas les mêmes besoins. Il peut arriver que chacun dans un couple ait des besoins différents en termes de matelas. Si madame a mal au dos et qu’elle a besoin d’un matelas dur, et que monsieur veut un matelas plus confortable, ça peut poser problème. Avec un matelas à mémoire de forme, chacun a la texture et la densité idéales de son côté. Au lever, le matelas reprend sa forme initiale. Même si ledit couple interchange de côté, le résultat sera toujours le même.

Quel matelas choisir ?

Bien des gens s’interrogent quant au type de matelas qu’il faut coupler à cette mousse viscoélastique et thermosensible. En effet, les matelas à mémoire de forme peuvent être soutenus par un matelas à ressorts, un matelas en latex ou un matelas en mousse.

Choisir un matelas en mousse, c’est opter pour la personnalisation. Pourquoi ? Parce que la densité de cette mousse va déterminer si le support est plutôt mou ou ferme. Ceux qui aiment « se lover » dans leur matelas opteront alors pour un matelas en mousse de densité moyenne. À contrario, ceux qui ont besoin d’un soutien efficace vont opter pour un matelas en mousse à haute densité, en guise de support de la mousse thermosensible.

Pour ceux qui recherchent cette fermeté peuvent également s’orienter vers un support à ressorts. Bien évidemment, le nombre de ressorts dans ledit matelas va également déterminer sa souplesse ou sa fermeté.

Matelas à mémoire de forme : quelle épaisseur choisir ?

L’épaisseur est un critère déterminant lorsqu’on parle de matelas. Avec un matelas classique, cette épaisseur peut influer sur la densité. Lorsqu’on parle de matelas à mémoire de forme, c’est d’autant plus important, alors autant opter pour la bonne dimension.

Il y a alors deux règles à retenir pour cette mesure de l’épaisseur du matelas à mémoire de forme. La première, c’est que la mesure d’un matelas tient compte de son milieu. Un matelas de 34 centimètres ne fait donc pas 34 centimètres de bout en bout, mais plutôt 35 centimètres de bout en bout.

La deuxième règle, c’est que l’épaisseur annoncée correspond uniquement à la partie à mémoire de forme. Rappelez-vous, un matelas à mémoire de forme est composé de deux ou plusieurs formes. Si un vendeur de matelas à mémoire de forme annonce donc une épaisseur de 8 centimètres, il ne faut pas s’étonner à voir un matelas de 30 centimètres d’épaisseur. En effet, il y a encore la partie en mousse, à ressorts ou en latex qui n’est pas prise en compte dans ce calcul.

Voilà, nous pensons avoir donné les meilleurs conseils pour choisir son matelas à mémoire de forme. Cependant, il ne faut pas oublier que cela repose également beaucoup sur l’expérience. Il ne faut donc pas hésiter à essayer les matelas à mémoire de forme en magasins, pour en prendre conscience.

Show Buttons
Hide Buttons
Mises à jour par courriel gratuites