Actu

En quoi consiste le métier d’un traducteur-interprète ?

Traducteur professionnel français anglais

Les étudiants ont tendance à choisir un métier qui n’assure pas leurs avenirs. Et pourtant, il existe des filières novatrices qui ne connaissent pas la crise comme le métier d’un traducteur-interprète. Savoir interpréter est une chose, mais en faire sa carrière en est une autre. Avant même de porter son choix sur cette filière, il est bon de rappeler que rares sont les jeunes qui réussissent vraiment à s’y intégrer. Pour cela, il va falloir s’immerger davantage.

La place des traducteurs-interprètes sur le marché de l’emploi

Se considérer comme un grand interprète n’a pas lieu d’être que sans la maitrise de plus de deux langues. A noter toutefois, qu’il n’y a pas besoin d’apprendre toutes les langues pour parvenir à trouver sa place dans ce milieu. Par ailleurs, ce n’est pas pour rien que cette filière a été mise en vogue et on remarque bien souvent grand nombre d’entreprises se mettre en quête d’un traducteur professionnel français anglais. Ce sont deux langues les plus employées dans le monde du business et en cas d’incompréhension ou de mauvaise interprétation, c’est l’image même de l’entreprise qui sera détériorée. Aussi, il est utile de préciser que le recrutement sera donc plus sélectif et pour cela, on a intérêt à s’impliquer totalement dans les études.

A lire également : Les avantages du bag-in-box

Quelle formation suivre

Il faut admettre que le métier d’un traducteur professionnel français anglais n’est pas un métier comme les autres. Bien au contraire, on peut aborder plusieurs sujets en fonction de sa spécialisation. Aussi, il faut noter au passage qu’en matière de spécialisation, il y en a six : le traducteur technique, l’interprète de conférence, le localisateur, le traducteur littéraire, le traducteur audiovisuel et le traducteur assermenté. Parmi ces options, l’interprète de conférence fait bonne figure. En effet, c’est un métier qui recrute d’autant plus qu’avec l’arrivée des investissements dans plusieurs pays du monde, l’interprète de conférence apparait comme une filière incontournable pour assurer les échanges d’une entreprise au bailleur de fonds. Aussi, pour acquérir un grand niveau de compétence, c’est clair qu’il faut suivre quelques formations. Il ne s’agit pas uniquement de baser ses études autour des langues, mais aussi d’apprendre la diplomatie dans la communication et dans l’interprétation. Il faudra donc en général maitriser la base de la matière comme la technique d’interprétation consécutive et simultanée. Mais faut-il encore rappeler que le métier d’interprète ne doit pas se limiter à un simple savoir car il exige bien souvent d’un profil pertinent.

 

Lire également : La magie des chiffres dans le jeu en ligne