Pratique

Quel cursus pour devenir expert-comptable ?

Toute entreprise pourrait avoir besoin d’un expert-comptable afin d’être concurrentielle, mais aussi d’être viable sur le long terme. Ce professionnel conseille, assiste et accompagne toutes les entreprises, quel que soit leur domaine de compétence dans leur création et leur développement. Concernant les petites entreprises, celui-ci peut même s’occuper de toute la comptabilité. En outre, l’expert-comptable est aussi un très grand stratège. Son efficacité lui permet d’être très utile dans tous les cadres. Toutefois, cette efficacité est due au fait que ce professionnel dispose d’un cursus long et complet. Voici les divers aspects du cursus d’un expert-comptable.

Expert-comptable : quel Bac choisir ?

Le fait de devenir expert-comptable se prépare à la base. Évidemment, il sera nécessaire d’être titulaire du baccalauréat. Toutefois, il est nécessaire d’obtenir un certain Bac. Les plus conseillés sont S, ES, STG GFE. C’est en ayant ce diplôme qu’il est possible de prétendre à une carrière d’expert-comptable. Toutefois, il faut savoir que dans ce cas de figure, ce qui est réellement plus important, c’est la capacité de l’étudiant à fournir les efforts qu’il faut afin de parvenir à ses objectifs. En effet, cela demande énormément de travail afin de s’assurer d’obtenir ce type de diplôme.

A lire aussi : La dépendance affective : est-ce une réaction anormale ?

La licence en comptabilité DCG (diplôme de comptabilité et de gestion)

Après le baccalauréat, le jeune étudiant ira vers les études supérieures. C’est un cursus classique qui se manifeste par le fait qu’il se déroule en 3 ans et équivaut à une licence en expertise-comptable. Il s’agit du DCG (diplôme de comptabilité et de gestion). Cette formation est à la fois théorique, mais aussi technique. S’agissant de la théorie, des cours de mathématiques, d’économie et de langue sont proposés. Ils sont importants, car permettant au jeune étudiant de se familiariser avec le monde de la comptabilité. Du point de vue technique, l’étudiant aura droit à des cours de comptabilité, de droit du travail, de fiscalité, de finance et de gestion.

A lire aussi : La complémentarité de la bibliothèque et le livre

Le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) : l’équivalent du master

Après avoir obtenu la licence en comptabilité, il est temps de passer au DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion). Celui-ci se fait en 2 ans et permet à l’étudiant d’approfondir leurs connaissances et acquérir de nouvelles compétences en matière d’audit interne légal ou encore financier. À la fin de cette formation, le diplômé devient un véritable comptable et un stratège économique.

Après le DSCG, le diplômé doit suivre un stage de trois ans qui lui permettra d’accéder au DEC (diplôme d’expert-comptable). En effet, c’est avec cette attestation qui leur sera possible de passer l’examen leur permettant devenir expert-comptable.

Show Buttons
Hide Buttons