Finance

Mutuelle animaux : qu’est-ce qui est pris en charge ?

assurer son animal de compagnie

Souscrire à une assurance animaux, c’est s’assurer que les frais de santé de l’animal seront remboursés partiellement ou en totalité. Cependant, les conditions d’une assurance animaux varient en fonction du type de formule choisi, mais en général, vous pouvez vous attendre à un remboursement entre 50 à 100 % des frais vétérinaires. Mais quelles sont les consultations prises en charge par une mutuelle animaux ?

Les frais de prévention

Si vous choisissez une formule de mutuelle animaux dans la catégorie « premium », vous pourrez prétendre à un remboursement intégral ou partiel pour tout frais de prévention. Et cela concerne entre autres les vaccinations, les vermifuges et les traitements antitiques, ainsi que la stérilisation. À noter que ces soins préventifs sont indispensables pour veiller à la bonne santé de votre animal de compagnie.

Les frais de maladie et d’accident remboursés par la mutuelle animaux

En matière de mutuelle animaux, la formule « complète » est celle qui vous aide à moins redouter les maladies et les accidents avec un chien de race ou un chat très actif. Parmi les frais de santé remboursés, vous avez entre autres les consultations, les médicaments qui ont été administrés en consultations et ceux que vous allez utiliser à la maison, les frais chirurgicaux, les hospitalisations, les imageries médicales de type radio ou échographie, ainsi que les analyses en laboratoire.

Mutuelle animaux : les critères d’acceptation

Pour être éligible à une mutuelle animaux, votre animal de compagnie doit répondre à certains critères préalablement fixés par la compagnie d’assurance. Parmi les plus importantes de ces conditions, vous devez souscrire votre chien ou votre chat lorsqu’il aura 3 mois et qu’il sera déjà tatoué ou porteur d’une puce électronique. À noter que l’âge limite de souscription à une assurance est de 5 ans pour les animaux domestiques. Il vous faudra également fournir un certificat vétérinaire ou un bilan de santé attestant que votre animal est en bonne santé au moment de la souscription à une mutuelle animaux. Pour les autres critères, sachez que l’animal qui fait l’objet de la mutuelle doit avoir un carnet de vaccin à jour, notamment pour prévenir la leptospirose, la parvovirose, l’hépatite et la maladie de Carré pour les chiens de race, ou encore la leucose, le coryza et le typhus pour les chats. D’ailleurs, vous devez réussir à prouver que votre animal n’est pas atteint de maladie héréditaire ou congénitale. D’où l’importance de souscrire à une mutuelle animaux dès ses 3 mois, avant que les signes des maladies caractéristiques de sa race ne surviennent. Et surtout, sachez que tout contrat de mutuelle animaux prévoit un délai de carence, soit la période entre la souscription à la mutuelle et la date où il prend réellement effet. Suivant les cas, le délai de carence dure entre 7 à 180 jours, et cela dépend essentiellement de la maladie de l’animal, de la gravité de l’accident ou encore la complexité de l’intervention chirurgicale. Il s’agit d’une technique utilisée par les compagnies d’assurance pour éviter les abus des propriétaires qui seraient tentés de souscrire à une mutuelle animaux pour un animal malade. Une dernière chose, comme il existe plusieurs compagnies d’assurance animaux et que ces compagnies proposent également différentes formules, il n’est pas facile de s’y retrouver. Il est donc conseillé de bien comparer les offres avant de s’engager. Le comparateur d’assurance https://www.assurance-animaux.org/ pourras vous faire gagner beaucoup de temps dans cette démarche et vous permettra par la même occasion de trouver la meilleure offre de mutuelle.

Show Buttons
Hide Buttons