You are here
Home > Sport > Comment rouler en moto en toute sécurité?

Comment rouler en moto en toute sécurité?

rouler à moto en toute sécurité

Entre le choix de l’équipement de moto, du véhicule en lui-même, les règles de conduite, la condition physique, il y a mille et une chose à connaitre et à respecter avant de monter à moto et de rouler en toute sécurité. Avant de se lancer, voici ce qu’il faut retenir !

Se parer des équipements adaptés

Déjà, il faut s’équiper des indispensables avant de monter à moto et parmi les équipements de base, l’on citera le casque de moto qui doit être homologué, les protections de genoux, de coudes et de chevilles à savoir le pantalon rembourré aux points stratégiques, les bottes hauts et la veste de moto qui devra se décliner dans une matière néoprène supportant le choc et qui puisse offrir un bon niveau de confort et une bonne aisance au pilote dans ses mouvements. Il ne faut pas non plus oublier de porter une protection dorsale et des gants qui vont respectivement aider à protéger le dos en cas de mauvaise chute et les mains des risques de brulures. Le choix de la moto devra quant à elle, dépendre de l’expérience du pilote. Avant de prendre la route, il est important de la faire réviser et de s’assurer que tout est en ordre.

Adopter la bonne conduite

bonne conduite motoLorsqu’on roule à moto, on est souvent tenté de coller les véhicules alors que le Code de la route impose aux pilotes de respecter les distances de sécurité, ceci afin de réduire les risques d’accident. Aussi, l’idéal est de laisser une distance de 1.50 m au minimum entre la voiture de devant et celle de derrière. Pour anticiper les dangers et les freinages, surtout dans les ronds-points, les sorties de virage et les passages piétons, il faut regarder le plus loin possible et non s’en tenir aux deux derniers véhicules devant soi. La conduite devra être respectueuse des autres usagers de la route et le Code de la route en elle-même.

Les possibilités d’accélération peuvent surprendre les piétons, c’est pourquoi il est impératif de toujours garder une certaine distance avec le trottoir et des passages pour piétons. La vitesse entre la moto et la file de la voiture à l’avant ou à l’arrière ne devra pas excéder les 20km/h si la file ne bouge pas, il suffira de monter à 50km/h lorsque la circulation reprendra. Toujours en parlant de vitesse, il faudra savoir adapter sa vitesse en fonction du climat. En cas d’intempéries, la visibilité tout comme l’adhérence de la moto au sol sont réduites, ce qui peut entrainer des risques d’accident.

Faire les bons réglages

Avant de se lancer, il ne faudra pas oublier de faire les dernières vérifications d’usage et d’adopter les bons réflexes sur la route. Il est par exemple impératif de tenir compte de l’angle mort des rétroviseurs des voitures et de toujours rester mobile pour s’assurer d’être vu par les automobilistes. D’ailleurs, dans cette même logique, l’utilisation à bon escient des clignotants pour annoncer les dépassements. Enfin, au lieu de rester à la même place, à l’arrière ou à côté des véhicules, il vaut mieux se placer aux deux tiers à gauche sur la route, cela permettra d’avoir une meilleure vue de la circulation et de se placer à bonne vue des automobilistes.

Top