You are here
Home > Economie > Le crédit renouvelable se refait une nouvelle jeunesse

Le crédit renouvelable se refait une nouvelle jeunesse

credit renouvelable

Le crédit renouvelable vous permet d’avoir une certaine somme à votre disposition afin que vous puissiez en faire usage quand besoin est. Le crédit doit être reconstitué au fur et à mesure des remboursements, dans la limite autorisée par le contrat de prêt

Décrié ces dernières années pour avoir causé le surendettement de milliers de consommateurs français, le crédit renouvelable commence à revenir doucement au devant de la scène estime l’Association française des Sociétés Financières ou ASF.

Crédit qui est largement proposé

Le crédit renouvelable ne fonctionne pas comme les prêts classiques bancaires. Il eut être obtenu auprès d’une banque, d’un organisme de crédit à la consommation ou encore auprès d’un grand magasin de distribution voire auprès d’une grande enseigne qui vend en ligne.

Bien entendu, un contrat est établi entre le prêteur et l’emprunteur. Mais devant les nombreuses possibilités de souscription et pour protéger les consommateurs, deux lois ont été adoptées.

La loi Lagarde en 2001 encadre le remboursement et la loi Châtel normalise le contrat en obligeant le prêteur à informer avec transparence l’emprunteur sur tous les éléments du crédit.

Un exemplaire du contrat sera remis à l’emprunteur. Il dispose de 15 jours de réflexion pour donner sa réponse. Il a 14 jours de délai de rétractation après la signature du contrat.

A propos de la durée du contrat

Une réserve d’argent est mise à la disposition du bénéficiaire après 7 jours après acceptation de l’offre du crédit renouvelable sans justificatif qui est accordé pour une année. Il peut être reconduit chaque année.

La loi accorde à l’emprunteur maintenant le droit de réduire sa réserve de crédit au regard de sa situation financière. Il peut même à la limite demander la résiliation du contrat ou sa suspension. Mais il s’engage à rembourser le montant de la réserve qu’il avait utilisé.

Selon l’ASF, 1,8 million de comptes bénéficiant du crédit renouvelable ont été suspendus entre juillet et novembre 2016.

Le remboursement bien encadré

Le remboursement se fait de la manière suivante : les intérêts sont remboursés sur la somme empruntée. Le remboursement du Capital emprunté est effectué à chaque échéance de remboursement du crédit.

Pour les contrats signés après 2011, la loi fixe la durée de remboursement du crédit à trois ans si le montant total du crédit est inférieur ou égal à 3 000 €, et à 5 ans si le montant total du crédit est supérieur à 3 000 €.

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Mais si le prêteur l’exige, l’emprunteur aura la liberté de ne pas accepter l’offre d’assurance que le prêteur inclut dans le crédit. Il pourra souscrire une assurance auprès d’une maison d’assurance de son choix.

Le surendettement qui a frappé de nombreux consommateurs a obligé l’Etat à discipliner ce prêt pourtant très populaire même si le taux est assez élevé. Tout particulier peut souscrire à un crédit renouvelable en ligne. Et si la réserve n’est pas utilisée pendant 2 ans, le crédit sera suspendu voire résilié.

Top