You are here
Home > Maison > Aménagement des combles : les essentiels à savoir

Aménagement des combles : les essentiels à savoir

Afin d’augmenter le nombre de pièces habitables dans votre maison, l’aménagement des combles est l’une des options auxquelles de nombreux propriétaires font recours. Et comme tous autres travaux, cela implique certaines obligations. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’aménagement des espaces sous pentes dans cet article.

Faut-il un permis de construire ?

Pour l’aménagement des combles, les différentes démarches administratives varient en fonction de la nature des travaux. Vous devrez, soit faire une demande de permis de construire, soit réaliser une déclaration préalable de travaux selon le cas. Pour ce faire, songez à faire appel à un architecte qui vous accompagnera dans toutes les procédures nécessaires à la réalisation de votre projet. Voici alors les différentes démarches selon le type de travaux.

Vous aurez besoin d’un permis de construire pour :

  • La création de surface supérieure ou égale à 20m2 ou à 40m2 en zone urbaine régie par un PLU. Pour information, la loi Carez stipule qu’une surface est dit habitable lorsqu’elle dispose d’une hauteur de 1.80m et plus, ne sont donc pas considérées comme habitables les surfaces perdues sous pente.
  • Une dimension totale d’habitation après aménagement excédant les 150m2. Dans ce cas, vous devrez également passer par un architecte.
  • La réalisation d’une surélévation.

Une demande préalable de travaux suffit si :

  • Il y a modification de l’aspect extérieur de votre maison telle que la modification de la couverture, de la charpente ou la création de nouvelles ouvertures.
  • La taille de l’espace nouvellement créé ne dépasse pas les 20m2 et 40m2 en zone urbaine régie par un PLU.

Comment aménager vos combles ?

amenagement_combles

Afin d’optimiser l’habitabilité de vos combles, il existe un grand nombre de solutions que vous pouvez adopter en fonction de vos besoins, du type d’espace dont vous disposez et bien entendu, de votre budget. Entre surélévation ou l’extension maison, il existe de nombreux paramètres à prendre en considération afin d’aménager vos combles en bonne et due forme. Cette source donne plus de détails sur l’agrandissement de la maison.

En effet, pour pouvoir habiter une surface, il faudrait avoir qu’elle dispose d’au moins 1,8 m de hauteur. Ce sera en fonction de vos besoins, notamment lorsque ce minimum requis ne vous suffit pas, que vous vous lancerez dans une surélévation de la toiture ou aussi un abaissement du plancher.

En outre, la pente idéale serait de 45°. Si la vôtre est inférieure à cela, pensez à effectuer une modification de la toiture afin de l’aplatir au mieux et d’augmenter la surface habitable. Veillez toutefois à ce qu’elle respecte les recommandations du PLU.

Comment isoler les combles ?

Un autre point qu’il faut savoir en aménageant les combles, c’est que les toits sont l’un des premiers responsables de la déperdition calorique d’un bâtiment. C’est là tout l’intérêt de bien isoler vos toits. De la même manière que les murs, l’isolation de la toiture peut se faire de l’intérieur comme à l’extérieur.

Isolation toiture par l’extérieur

Bien qu’onéreuse, cette solution d’isolation de la toiture offre des performances assez notables, car elle évite les ponts thermiques et permet une infime fuite de chaleur. Facile à mettre en place, notamment pour les nouvelles constructions, l’isolation externe de la toiture s’installe entre la couverture du toit et la charpente. Grâce en son emplacement n’impactant aucunement la surface habitable, cette solution d’isolation ne vous fait donc pas perdre de l’espace.

Selon votre type de charpente, traditionnelle ou à fermette, il existe de nombreuses techniques d’isolation de toiture par l’extérieur. Sarking, panneaux sandwich ou caissons chevronnés, prenez le temps de bien vous renseigner auprès d’un professionnel pour connaître l’alternative la plus appropriée.

Isolation toiture par l’intérieur

Moins coûteuse, cette solution d’isolation est la plus simple et d’ailleurs, la plus prisée dans le cadre d’une rénovation. Elle affiche un coût jusqu’à 3 fois moins onéreuse que l’isolation de toiture par l’extérieur, et est toutefois moins performante. Aussi, elle peut vous faire perdre une bonne partie de votre espace intérieur. L’un de ses forts atouts c’est sa simplicité d’installation que vous vous pouvez d’ailleurs faire vous-même.

Comment optimiser votre espace sous pente ?

Photo on Foter.com

Il y a différentes manières d’optimiser votre espace sous pente. L’un des éléments à considérer pour cela, c’est l’éclairage. Privilégiez cependant la lumière naturelle afin de réduire votre consommation d’énergie et rendre votre espace plus accueillant et chaleureux. Comme les combles disposent souvent d’un accès restreint à la lumière du jour, profitez des travaux pour créer de nouvelles sources de lumières. Fenêtres et baies vitrées, tout dépend de votre espace. Aussi, afin de maximiser la luminosité à l’intérieur de votre espace sous pente, pensez également à peindre vos murs en couleur claire.

En ce qui concerne l’agencement, choisissez des meubles sur-mesures et parfaitement adaptés à votre espace. Cela vous permettra d’utiliser tous les espaces. Pour les sous pentes par exemple, des meubles de rangements bas comme une commode, des étagères seront les plus appropriés. Vos mobiliers de vie comme le lit, la table à manger ou le salon prendront surtout place sur la surface habitable.

Top