You are here
Home > Voyage > À la découverte de l’art de la table chilien

À la découverte de l’art de la table chilien

Chili

Le Chili figure parmi les destinations touristiques phares pour ceux qui souhaitent passer des vacances inédites dans un pays latino-américain. Du désert d’Atacama jusqu’au cap Horn, cette mince bande de terre longue de près de 4 300 km déploie ses merveilles pour enchanter ses visiteurs. Entre autres aventures à ne pas manquer dans cette contrée, découvrir la quintessence de la gastronomie chilienne constitue un moment fort du voyage sur le territoire Cette dernière est issue principalement des cuisines espagnoles et mapuches. Au cours d’un séjour Chili, quelques spécialités culinaires sont à absolument déguster. Il y a, par exemple, l’empanada qui n’est autre qu’un petit chausson fourré et cuit au four ou encore frit. Celui-ci se mange aussi bien sur le pouce en tant qu’amuse-gueule qu’en entrée, voire en plat entier si on en prend plusieurs. À titre d’information, l’origine de l’empanada est espagnol, mais elle a été améliorée et chilénisée depuis la colonisation. Concocter et consommer ce type de repas s’avèrent être une tradition dans de nombreux pays de l’Amérique du Sud.

Savourer des spécialités à base de poissons et de fruits de mer

Séjourner au Chili donne l’opportunité de déguster de nombreux plats à base de poissons et de fruits de mer. On y trouve une variété impressionnante d’algues, de crustacés, de mollusques, de coquillages et bien plus encore, grâce à la proximité de l’océan Pacifique. Plusieurs mets chiliens se concoctent avec la seiche, le poulpe, les crevettes, les oursins, les calmars ainsi que les couteaux de mer. En fonction de la région où l’on se rend, les routards pourront se délecter de divers produits de mer avec différents modes de préparation et de cuisson. En rejoignant, par exemple, l’île de Pâques et ses alentours, il est possible de manger des poissons exotiques de la Polynésie. La partie sud de Patagonie est plutôt réputée pour son crabe royal. Sur les îles de Juan Fernándezà, les plus fins gourmets auront l’occasion de savourer des langoustines et des huîtres géantes. Autour de Chiloé, le curanto constitue en quelque sorte un emblème culinaire. Celui-ci est issu d’un mélange de fruits de mer et d’autres ingrédients cuit au feu de bois dans un trou creusé dans le sol.

Que boire lors d’un séjour au Chili ?

Pendant leur séjour au Chili, les routards pourront généralement boire de l’eau du robinet sauf dans les villages reculés où l’on préfère l’eau en bouteille. En ce qui concerne les produits gazeux sucrés, connus localement sous le nom de « bebidas », des inventions chiliennes sont présentes dans le pays. Pour les jus de fruits nature, on y trouve partout pour tous les goûts. Les mangues, les goyaves, les fraises, les pastèques et les oranges sont souvent utilisés pour les fabriquer. Dans les restaurants locaux, les plus fins gourmets auront l’occasion de siroter notamment du « pisco », une sorte de liqueur chilienne à base de raisins distillés, ou encore la chicha qui est un breuvage alcoolisé très populaire.

Top