You are here
Home > Santé > Les 5 erreurs les plus fréquentes en traduction médicale

Les 5 erreurs les plus fréquentes en traduction médicale

Il faut le savoir : l’exactitude d’un travail de traduction est toujours importante et le délai imparti afin de réaliser certaines traductions est parfois trop court. Du coup, on s’expose à plusieurs erreurs qui peuvent revenir fréquemment. Dans le cas d’une traduction médicale, l’exactitude de la traduction est vitale. Voici les 5 erreurs les plus fréquentes dans le cadre d’une traduction médicale.

1. Les abréviations : un casse-tête permanent

Le problème se pose à chaque traduction médicale, car le langage médical est un peu spécifique. C’est pour cela que le traducteur peut faire face à des abréviations et le souci réside dans le fait qu’il peut exister plusieurs abréviations possibles pour un seul mot. Il est aussi possible qu’il y ait une même abréviation pour un seul terme.

2. Les néologismes, les synonymes et les évolutions lexicales

Voici un autre piège dans lequel tombent beaucoup de traducteurs. En effet, un des traits particuliers du langage médical, c’est l’apparition constante de néologismes ainsi qu’une forte présence de synonymes. Pour plus d’infos, il a aussi une constante mise en concurrence de termes devenus obsolètes ou en passe de l’être. Avec cette évolution à grande vitesse, la traduction devient de plus en plus difficile.

3. Un manque de formation du traducteur

Une des erreurs les plus fréquentes que commettent les agences de traduction, c’est le fait d’engager des traducteurs mal formés. Ceci est à l’origine de plusieurs erreurs parfois préjudiciables dans le travail de traduction. Plusieurs exemples patents ont pu attester qu’un traducteur mal formé peut se tromper plus que d’habitude sur un travail de traduction.

4. Une traduction effectuée par un professionnel de la santé

Le fait de confier une traduction médicale à un médecin n’est pas forcément la meilleure idée qui soit. Le mieux serait de confier le travail à un traducteur de formation et qui s’est spécialisé dans le domaine médical. Il n’est pas rare d’en trouver au sein des agences de traduction. En effet, la traduction est un métier à part entière, donc nécessitant un savoir-faire.

5. Des instructions mal traduites

Plusieurs études et enquêtes ont fait état de plusieurs opérations médicales mal effectuées par ce que la traduction des instructions aurait été mal faite. Dans un hôpital de Berlin par exemple, le blog Médiapart fait état de plusieurs prothèses genou qui ont été mal implanté à cause d’un mode d’emploi mal traduit. Ce qui laisse aisément deviner l’importance de la traduction dans la médecine.

Top